Qui ne bavent pas devant un superbe pain au chocolat dont les feuilles se détachent et qui glisse merveilleusement dans notre bouche ? Qui est insensible face à un brownie à la fois craquant et fondant ? Ces 2 exemples représentent des classiques qui regorgent de beurre et c’est sans doute pour cette raison que notre palet et nos papilles se réjouissent de les accueillir. Les matières grasses permettent à un gâteau de ne pas être secs, mais ce sont également des exhausteurs de goûts, c’est à dire qu’ils donnent de la puissance gustative à certaines saveurs. Il est difficile de s’en passer dans certaines recettes, mais de manière générale, il existe des solutions étonnantes et qui donnent un résultat aussi bon que l’ajout de beurre ou d’huile. Nos parents, ou du moins nos grands parents pour les lecteurs plus jeunes que moi, n’avaient pas la main légère sur les matières grasses en cuisine, et plus particulièrement en pâtisserie. Alors oui, leurs gâteaux étaient incroyablement bons, délicieux, réconfortants, mais quand on y repense, ces gâteaux étaient tout de même bourrés de beurre. Peut être avaient ils une vie moins sédentarisés, peut être évacuaient ils cet excès de gras plus facilement ou peut être que la diététique et le côté « manger sain » ne les préoccupaient pas (côté sucré j’entends ). Toujours est il qu’aujourd’hui l’excès de gras ne peut être accepté et ne peut perdurer. Parce que le problème de poids et tous les soucis de santé qui en découlent sont de plus en plus présents dans notre société. Faut il pour autant tourner le dos à nos desserts, dire adieux aux fondants, aux cookies et toutes ces gourmandises dont nous nous délectons et que nous affectionnons particulièrement ? Moi je dis non. Non parce que je suis une gourmande avérée et reconnue ! J’aime particulièrement plonger ma cuillère dans le fameux fondant au chocolat incriminé au début de cet article, j’adore les cakes, les cookies, les moelleux en tous genres… Bon j’arrête car je serai capable de remplir des lignes et des lignes de gourmandises  de toutes sortes. Bref et pour résumer, je n’ai pas envie de me priver mais plutôt de me raisonner !

Alors j’ai fait tourner mes petites méninges, j’ai testé, je me suis documentée et j’ai trouvé des solutions qui me permettent aujourd’hui de réaliser des desserts à la fois bons, sains et gourmands.

Car la finalité, c’est tout de même de se faire plaisir sans agresser son corps. Je vous livrais il y a quelques jours des solutions pour sucrer différemment vos desserts (juste ici), si vous combinez ces solutions avec celles citées ci dessous, vous pourrez obtenir des desserts sains et bons. En sachant que mes desserts sont approuvés non seulement par moi, je manque peut être d’objectivité penserez vous, mais aussi et surtout par un jury qui ne peut s’acheter et dont l’avis est implacable, 3 enfants de 9, 7 et 3 ans !

Les substituts au beurre ou à l’huile

La purée de banane : est un formidable substitut. Elle remplace remarquablement le gras dans des gâteaux. Elle apporte du moelleux au niveau de la texture, plus de saveur et des vitamines et micronutriments.

Moelleux banane noix de coco, sans beurre, sans sucre et sans gluten : ici la banane remplace à la fois le sucre et le gras.

FLAN_COCO

La compote de pomme ou poire : apporte un moelleux incomparable à des gâteaux, fondants ou moelleux. En fonction de la saveur choisie, elle peut aromatiser et permettre également de réduire la teneur en sucre des gâteaux.

Fondant chocolat poire, sans beurre. Une texture hyper fondante sans 1 gr de beurre, remplacé ici par de la compote de poire, qui apporte, en plus de la texture, une saveur qui se combine parfaitement avec le chocolat.

FONDANT_M

La courge : elle a cette capacité de se substituer à la fois au gras et au sucre pour certaines variétés. J’ai une préférence pour la courge butternut, douce et sucrée qui me rappelle parfois la crème de marron. Vous pouvez vous passer du beurre et de l’huile dans certaines recettes en utilisant la courge.

Gâteau mousseux à la courge, sans beurre, sans huile, sans sucre ajouté et sans gluten. Un texture incroyablement mousseuse grâce à la courge et aux blancs d’oeufs.

P1_GATO_MOUSSE_COURGE

La courgette : remplace le gras tout en ne modifiant pas le goût final du gâteau. Je l’utilise cependant uniquement dans des gâteaux au chocolat, élément qui permet de masquer le goût de la courgette.

L’avocat : remplace aisément le beurre, notamment dans les brownies. L’avocat est gras, mais il apporte du bon gras et est riche en vitamine E. N’oublions pas que le corps a besoin de gras pour fonctionner de manière optimale, mais pas n’importe lequel.

Fondant chocolat banane avocat

fond_chobanavo_goo

Le fromage blanc, yaourt ou petits suisses natures : peuvent remplacer tout ou partie du gras. En les prenant à 0%, il est possible d’obtenir des gâteaux très sains presque sans lipides.

Moelleux à la cerise et à l’amande, réalisé avec un yaourt nature
P2

L’agar agar : ce gélifiant naturel réalisé à base d’algue peut donner du corps à un appareil tel que le lemon curd et éviter ainsi d’ajouter du beurre.

Des matières grasses différentes

Le beurre et l’huile ne représentent pas les seules matières grasses qu’il est possible d’intégrer dans la confection de desserts. Comme précisé plus haut, notre organisme a besoin de matières grasses pour vivre. Alors essayons de nous tourner vers d’autres types de beurres ou d’huiles, issus du monde végétal.

L’huile de coco : issue de la noix de coco, elle ne contient pas de cholestérol et aide à combattre certaines infections virales et bactériennes. Elle remplace parfaitement le beurre dans les biscuits ou les pâtes à tarte. Cette huile est obtenue à partir de l’extraction de la pulpe fraiche de la noix de coco, elle se fige à température ambiante et commence à fondre dés qu’elle est chauffée !

Cookies aux cranberries et à l’huile de coco. Une texture à la fois moelleuse et craquante et un petit de goût de coco très apprécié.

P1_COOKIES_CRAN

La purée de noisette ou d’amande : est obtenue simplement en mixant longuement les fruits secs (noisettes, amandes…). Ces fruits secs présentent des avantages certains au niveau cardiovasculaire et aident à lutter contre les radicaux libres grâce à leurs propriétés anti oxydantes.

Ne me dites pas qu’aucune de ces solutions ne vous convient ! Il y en a forcément 1 ou 2 ou peut 3 qui vous pousseront à abandonner au moins le beurre pour une grande partie de vos desserts. Je vous l’accorde, des pains au chocolat sans beurre, ce n’est vraiment pas tentant… Mais les cookies ou autres fondants se confectionnent très bien sans beurre et restent totalement décadents et gourmands.

Dernier élément à aborder qui reste cependant important, le prix. Le prix de certains produits, tels que l’huile de coco, reste beaucoup plus élevé que le beurre. Alors essayez de réaliser vous même ce type de produit, telles que les purée d’oléagineux, il suffit simplement de posséder un bon blender et un peu de patience. Mais si cela vous interesse, je vous en dirai un peu plus lors d’un prochain article.

Alors vive les desserts légers, gourmands et sains !

 

Print Friendly, PDF & Email
Tagged with →  
Velouté de courge butternut au lait de coco.
Fondant chocolat & orange (sans sucre, sans beurre et sans gluten).
Cookies à la mélasse
Coulant chocolat / citrouille (sans beurre).

6 reponses pour Comment réaliser des gâteaux sans beurre et sans huile

  1. Lily dit :

    Mixer des noisettes, amandes rendrait a un beurre tel que le beurre de cacahuète ou est ce différent?

  2. Imen dit :

    Bonjour
    Ou achetez vous l huile et le sucre de coco ?
    Merci

  3. … ricotta, mascarpone… mais aussi les lentilles !!! diantre que c’est bon ^^

  4. Lucie dit :

    Bonjour,

    Pour la purée d’oléagineux, oui ca m’intéresse car j’ai foutu en l’air mon blender qui n’était pas assez puissant… As-tu un blender à recommander?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »