La nature est riche, elle nous procure divers produits naturels qui sont à la fois bons et sains. Alors autant les utiliser pour concocter nos merveilleuses gourmandises sans pour autant agresser notre organisme. Je vous présente ici plusieurs pistes pour sucrer différemment mais naturellement nos desserts. L’idéal serait réellement de se passer de sucre, mais j’avoue que cela est difficile ! Pour ma part, j’ai réussi à adapter mon palet pour qu’il puisse apprécier des desserts de moins en moins sucrés. J’ai du mal à me délecter d’un dessert dans lequel le sucre est trop présent et mes enfants se sont adaptés également, malgré eux et avec le temps. Comme quoi, tout est possible… Aujourd’hui j’essaie de confectionner des desserts sans sucre et cela est totalement et étonnamment possible, j’en suis parfois la première surprise. Pourquoi ajouter du sucre dans un gâteau au chocolat alors que celui ci apporte déjà une note sucrée suffisante ? Nos habitudes alimentaires doivent simplement être modifiées pour devenir plus saines. Cela prends du temps et se fait tout doucement, mais les bénéfices sont tellement importants que l’effort, pas très gros par ailleurs, en vaut la peine. Regardez ce gâteau chocolat banane, je n’ai pas mis un gramme de sucre, celui ci étant remplacé par la banane, il n’en reste pas moins gourmand et le goût du fruit ressort beaucoup plus.

BANANIER

Ceci dit, je ne me passerai pas de sucre dans des cookies, mais je les sucrerai avec du sucre de coco présentant un indice glycémique faible ou du sucre complet riche en vitamines et nutriments. Mais je réduirai la quantité en intégrant des fruits secs par exemple.

COOKIES_DATTE

Le sucre complet est un sucre de canne intégral qui n’a subi aucune transformation ni raffinage. Il est simplement obtenu par évaporation du jus de la canne à sucre. Ce jus étant par la suite broyé pour obtenir le sucre complet. Il présente un goût et une texture très caractéristique, très ambré et légèrement humide du fait qu’il n’ait pas été cristallisé. Il se différencie également des autres sucres de part son petit goût de réglisse et de caramel. D’un point de vue nutritionnel, mis à part ces apports en minéraux et vitamines, le sucre de canne apporte un peu moins de glucides que les sucres blanc et roux. Il présente cependant un indice glycémique bas.

Le sucre complet est beaucoup plus cher que le sucre blanc, mais ses avantages nutritionnels sont tellement incroyables, qu’il en vaut la peine. Et je trouve que son pouvoir sucrant est plus important que le sucre blanc ou la cassonade.

La mélasse de sucre de canne : La mélasse est un résidu. En effet, une fois  le jus de la canne à sucre extrait, il est mis à sécher pour que les extraits de sucre se cristallisent. On obtient ainsi le sucre, qui ensuite donnera le sucre complet, la cassonade ou le sucre blanc, en fonction de son degré de traitement. Une fois le sucre obtenu, il reste un résidu visqueux, sirupeux et noir, la mélasse ! Et pourtant, la mélasse présente des avantages nutritionnels très intéressants. Tout d’abord, sa richesse en minéraux et oligoéléments : calcium, magnésium, potassium, fer, cuivre en bonne quantité. Elle est ensuite moins calorique que le sucre, en présentant 290 kcal pour 100 gr contre 400 kcal pour le sucre blanc, soit un gain de 38%.

MELASSE

La mélasse peut être utilisée pour sucrer des yaourts, des boissons chaudes, mais également en pâtisserie.

Le sucre de coco : Le sucre de coco est obtenu à partir de la sève de fleur du cocotier. C’est un sucre en poudre complet. Il ressemble à du sucre de canne complet, à la fois brun et ambré. Il présente une texture très craquante en bouche et laisse un goût très léger d’épices douces.

Outre ses vertus gustatives, le principale avantage du sucre de coco se trouve dans son indice glycémique très faible : 24,5, le sucre blanc ayant un IG de 100. Si l’IG est bas, le sucre sera donc libéré lentement dans le sang et cela peut impacter directement notre ligne. Puisque la sensation de faim se ressentira moins rapidement. Et enfin, n’oublions pas de préciser l’ensemble des minéraux dont il regorge : magnésium, zinc, manganèse, potassium et fer. Les minéraux sont des micro nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, mais qu’il ne peut synthétiser, et que nous devons forcément lui fournir par le biais de notre alimentation.

J’utilise celui de Black Market Bio, c’est véritablement le moins cher que j’ai trouvé.

SUCRE COCO

Le fructose cristallisé : le fructose est un sucre simple naturellement présent dans les fruits, entre 2 et 11%, et le miel, à hauteur de 40%, principalement. On en trouve également dans le sirop d’agave et en très faible quantité dans les légumes (1%). Il a un pouvoir sucrant 1,5 fois plus élevé que le sucre blanc (saccharose). Malgré le fait qu’il soit aussi calorique que le sucre, il n’est pas nécessaire d’en utiliser autant. Par conséquent il est possible d’enregistrer un gain calorique de 40% puisque 60 gr de fructose équivalent à 100gr de sucre. Il présente également un indice glycémique faible,. Contrairement au sucre, il ne provoque pas de dépendance ni d’hyper excitation.

Comme tous produits, la consommation excessive peut entrainer certains désagréments. Il a été constaté qu’une trop grande consommation serait néfaste pour le foie qui face à une trop grande quantité, n’arriverait pas à le métaboliser. Il est donc conseillé de l’utiliser en complément d’autres sucres.

FRUCTOSE_2

Le sukrin : est un édulcorant naturel. Cela signifie qu’il n’est pas fabriqué chimiquement mais qu’il s’obtient à partir de produits naturels. Il se trouve dans certains fruits très murs, comme le melon, mais en petites quantités. Sa production est réalisée à partir du glucose, utilisé comme matière première. Tout un processus de fermentation permettra d’aboutir à la cristallisation du glucose qui donnera le sukrin. Il a donc la même structure et apparence que le sucre. En terme d’utilisation, le sukrin est légèrement moins sucré que le sucre blanc. Il faut 75 gr de Sukrin pour 100 gr de sucre

Son principal avantage est le nombre de calorie, il en présente zéro.

SUKRIN

Le sirop d’agave : est un jus extrait d’une plante grasse, l’agave. Le jus est filtré et chauffé pour obtenir une sorte de sirop épais et légèrement visqueux qui rappelle le miel. Le sirop d’agave n’a pas de goût particulier et peut parfaitement remplacer le sucre dans la confection de desserts. Il présente un pouvoir sucrant plus important que le sucre car 70 gr de sirop d’agave équivalent à 100 gr de sucre. Son indice glycémique peut être plus ou moins élevé en fonction de son degré de traitement. Pour ma part, j’ai donc décidé de ne plus l’utiliser.

 La stévia : est un édulcorant  qui, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas naturel mais synthétisée, à partir de la molécule de la plante portant le même nom. Elle a un pouvoir sucrant très important et ne présente aucune calorie. Elle n’augmente pas le taux de glucose dans le sang et peut donc être consommée par les diabétiques. D’un point de vue gustatif, elle a un goût assez prononcé.

 Le miel : permet de sucrer de manière totalement naturelle. Il est fabriqué par les abeilles grâce au nectar des fleurs. On y retrouve du fructose et du glucose. Il est utilisé depuis des siècles notamment pour ses nombreuses vertus nutritionnelles. Il contient des antioxydants et est reconnu pour ses vertus antibiotiques, ce qui signifie qu’il inhibe ou ralenti le développement de certaines bactéries. Du côté de son pouvoir sucrant, j’utilise 70 gr de miel pour 100 gr de sucre.

A vous de choisir la solution qui vous convient le mieux, en fonction de vos goûts, de votre budget et de vos envies. Et surtout, n’oubliez pas que le sucre rend addictif, plus on en mange, plus l’envie d’en manger est tenace, présente et difficile à faire taire. Alors essayez de vous désintoxiquer en réduisant petit à petit la quantité de sucre dans vos desserts. Et si vous tenez vraiment au sucre, abandonnez le sucre blanc, source de calories vides, totalement inutiles à notre organisme et profitez en pour lui fournir des vitamines et nutriments dont il a besoin avec du sucre non raffiné.

Print Friendly, PDF & Email
Guacamole à ma façon
Mousse Chocolat / Poire (-38% de calories)
Fondant chocolat & orange (sans sucre, sans beurre et sans gluten).
Comment faire du lait de cacahuète.

6 reponses pour Comment sucrer différemment

  1. Marmotte67NC dit :

    bonjour, j’aimerai savoir si on met la même quantité de sucre complet ou de coco en remplacement du sucre blanc? ,
    merci de votre réponse

  2. Amandia dit :

    Bonjour,
    J’utilise aussi le sucre de coco mais j’ai du mal à adapter les proportions dans les recettes. Quelle quantité de sucre de coco utilisez vous pour 100g de sucre blanc ?
    Merci d’avance de votre réponse

  3. charbonneau dit :

    Bonjour, merci pour cette article très intéressant.Petite question ou peut on trouver le sucre de coco? Merci .
    Joce

    • Rabia dit :

      Bonjour Jocelyne, je précise sur l’article ou trouver du sucre de coco, c’est le moins cher que j’ai trouver jusqu’à présent 🙂 Je n’en achète pas en dehors d’internet.

  4. Nicole B. dit :

    Une très belle analyse fort intéressante et qui m’a appris beaucoup de choses. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »