Il y a peu de temps (de la fait maintenant 18 mois), le running et le fitness ont fait irruption dans ma vie. La cohabitation fut au départ assez difficile. Contrairement à une rencontre amoureuse classique, ce ne fut pas le coup de foudre et les débuts de notre vie commune ne furent pas non plus idylliques… C’est peut être pour ces raisons qu’aujourd’hui, je vis une passion pour le sport.

Reprenons du début. Le sport et moi n’avons jamais été réellement amis. Je n’ai jamais ressenti l’envie de pratiquer quelque sport que ce soit, mis à part aller courir de temps à autre, lorsque je trouvais que je commençais à m’engraisser légèrement. Et c’est peut être là le problème, je n’ai jamais vraiment eu de problème de poids. J’avoue avoir été dotée d’un métabolisme assez avantageux. J’ai toujours pu manger ce que je voulais sans prendre un gramme. J’ai toujours été assez fine, même très fine, sans aucune privation quelconque. Jusqu’à environ 25 ans, je pouvais avaler tout et n’importe quoi sans remords.
Puis j’ai été envahis par l’idée  de comprendre de quelle manière fonctionnait mon corps, comment les aliments que j’ingurgitais étaient assimilés par mon organisme et surtout de quelle manière je pouvais me sentir mieux et moins fatiguée grâce à une alimentation plus saine et à travers la pratique d’un sport. Je troquais alors mes tubes de vitamine C contre de belles oranges, je soignais un rhume grâce à du piment ou un maux de gorge avec du citron et du miel. Je veillais à ce que mes assiettes soient toujours composées de manière équilibrée, sans entrer dans l’extrême.
Mais le temps passe, il passe tellement vite, et les années défilent, et avec ces années, de petits bouts de chou ont été accueillis et portés par mon corps. Et 3 grossesses laissent forcément des traces sur le corps, si nous n’en prenons pas soin. 3 enfants au quotidien, c’est du travail et évidemment beaucoup de fatigue. Et de moins en moins de temps pour penser à moi.
Le temps laisse alors des séquelles sur le physique, la fatigue est de moins en moins supportable et on s’habitue malheureusement aux changements.

Comme je l’ai dis plus haut, j’ai appris à manger sainement depuis plusieurs années, je n’ai donc pas beaucoup de poids à perdre, malgré mes grossesses et malgré l’absence total de sport dans ma vie. Ceci dit, les 3 ou 4 kg en trop commençaient à franchement me gêner. Mais je ne voulais pas commencer à me priver. Et cela me paraissait difficile de vous livrer de jolies recettes en arrêtant de déguster mes petites gourmandises ! La solution qui m’ait venu à l’esprit  a été de me mettre au sport, ou plutôt au running. J’aurai adoré courir au milieu des arbres, en pleine forêt dés le départ. Mais voilà, je dois vous avouer une chose, je suis terriblement paranoïaque… Et courir seule en pleine forêt, je ne peux malheureusement pas le faire, j’aurai trop peu de me faire agresser. De la même manière, je ne pouvais me résoudre à aller courir dans des endroits sans avoir une foule autour de moi. Alors pour trouver un juste milieu, j’ai commencer par « courir » sur mon vélo elliptique. Cela m’a permit de commencer à faire des efforts physiques, plusieurs fois par semaine, en général 50 minutes. Cela a duré 1 mois, puis je n’y tenais plus. A force de voir des filles poster leur course sur Instagram, j’ai eu moi aussi envie de sortir ! C’est alors que je découvrais le running, courir à l’air libre est une véritable libération du corps (sans vouloir faire de jeu de mot).

J’ai commençais par courir 3 fois par semaine. Une vraie contrainte au départ, car j’étais courbaturée partout. Puis, j’ai été la première étonnée, je commençais à y prendre goût. La 3ème semaine, j’ai ajouté une journée de plus puis une autre et encore une autre pour arriver au final à 5 jours par semaine (1 an après, j’ai stabilisé à 3 fois par semaine par manque de temps…). Un véritable plaisir, un moment rien qu’à moi pendant lequel je m’évade totalement. Je prends conscience de mon corps, de ses limites et surtout du fait que je peux me dépasser chaque jour, en courant plus longtemps ou plus vite. Au bout d’un mois, je me rends compte que je commence à maigrir sans avoir changé mon alimentation. D’un point de vue physionomie globale, mon corps s’affinait un peu mais je souhaitais surtout me muscler, et le running ne suffisait pas. J’ai donc essayé de trouver d’autres solutions qui me permettraient de faire apparaître quelques abdos, encore bien dissimulés…

Voilà comment le fitness a fait irruption dans ma vie. J’ai commencé à fouiner un peu sur internet pour trouver des exercices qui m’aideraient à me muscler. J’ai découvert le renforcement musculaire, des exercices qu’il est possible de réaliser chez soi et qui désignent l’ensemble des méthodes d’entrainement de l’appareil musculaire. Cela permet de tonifier le corps et de mieux dessiner les muscles. Mais je vous en parlerai dans un autre article.

Si vous aussi vous souhaitez vous mettre au running, voici quelques conseils basés sur mon expérience :

1 – Commencez tout doucement, surtout si vous ne faites aucun sport. Vous allez brusquer votre corps puisque vous lui imposerez de nouvelles épreuves. Alors commencez par courir doucement et accélérez au bout de quelques minutes sans aller trop vite. Vous risqueriez d’être fatigué trop rapidement et d’abandonnez votre course.

2 – Alternez course et marche si vous vous sentez trop fatigué. Cela permet de reposer le corps sans arrêter de faire des efforts. Mais également de tenir vos objectifs et d’en être fière !

3 – Fixez vous des objectifs raisonnables. Pour ma part, j’ai commencé par me fixer un objectif de temps. J’ai couru 25 minutes, qui m’ont paru une éternité et pendant lesquelles j’ai souffert, vraiment souffert ! J’ai alterné marche et course lorsque j’étais vraiment à bout, ce qui m’a permit d’aller jusqu’au bout. Je me suis tenue à cet objectif pendant 1 semaine puis j’ai ajouté 5 minutes la seconde semaine et ainsi de suite.

RUN2

4 – Hydratez vous avant d’aller courir, sans exagérer. Je vous dis cela car il m’ait déjà arrivé de trop boire avant une séance et de devoir rentrer car une grosse envie de pipi se faisait ressentir. Buvez également après l’effort car la course va vous faire perdre énormément d’eau et les minéraux qui vont avec. Il va falloir refaire les stocks.

5 – Prenez un encas post workout. Après chaque running, je me fais un smoothie comprenant des glucides et des protéines, nécessaires à la reconstruction des muscles. Voici un exemple de smoothie : un peu de lait de soja, 1 banane, 2 dattes et 1 cc de graines de chia. C’est bon et c’est génial pour récupérer.

RUN3

6 – Equipez vous correctement. Vous trouverez des vêtements à très bons prix chez Décathlon, c’est amplement suffisant pour commencer, vous verrez par la suite ce dont vous aurez besoin, mais au départ, une brassière est indispensable, si vous ne voulez pas que ça se balance dans tous les sens, un caleçon et un tee shirt spécial running seront également nécessaires. Et puis, pour finir, le point le plus important, une bonne paire de chaussures. Pour cette partie, je vous conseille vivement d’investir dans une bonne paire afin de ne pas avoir mal aux pieds lors de vos sorties, et après ! Si vous n’y connaissez rien, n’hésitez pas à faire appel aux vendeurs de magasins, ils vous conseilleront très bien. Je ne vous donnerai qu’un seul conseil, prenez une paire avec au moins une pointure en plus car le pied a tendance à gonfler et surtout il glisse légèrement à chaque foulée.

7 – Mettez de la musique. Je ne peux envisager de sortir sans mon téléphone et ma playlist spécial run. De la musique qui me motive et me donne envie de me bouger et non pas de traîner des pieds. De plus, mon téléphone me permets de savoir où j’en suis, notamment avec l’application Nikeplus.

8 – Etirez vous avant et après chaque course. Je n’y passe pas des heures, mais je prends tout de même 5 minutes pour m’échauffer avant de partir et encore 5 minutes après mon run pour m’étirer.

9- Etre régulier. C’est primordial. Mieux vaut 2 petites sorties par semaine qu’une sortie longue tous les 15 jours. Cela vous donnera envie de continuer et vous permettra d’évoluer

RUN1

J’espère vous avoir donné envie de vous bouger et d’aller courir ! J’espère aussi que ces quelques conseils vous aideront à débuter. Si vous êtes encore sceptique, n’hésitez pas à vous abonner à instagram, vous avez énormément de personnes adeptes au running, qui vous donneront envie de vous y mettre et surtout de continuer !

Tagged with →  
Des jus pour être en bonne santé ...
La blogueuse doit elle travailler gratuitement ?
ORAHE : la méthode Estelle Lefébure
Mes indispensables pour une cuisine saine ...

4 reponses pour Pourquoi et comment je me suis mise au running

  1. Marjorie dit :

    Coucou je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris plus haut. .. malheureusement je fais très attention à ce que je mange et j ai commencé le running en avril et malgré cela je n’arrive pas à perdre mes 4kg en trop… qui comme tu le dis, commencent sérieusement à peser sur mon morale. … si tu as des conseils je suis preneuse car j’ai été voir une diététicienne qui même elle, ne sait plus comment m’aider car je ne perds pas…
    Merci beaucoup pour toutes tes recettes
    Marjorie

    • rabZC dit :

      Hello Marjorie,
      Combien de fois par semaine cours tu ?
      Quand tu dis que tu fais attention à ce que tu manges, tu entends quoi ? Tu suis un régime, tu te restreins beaucoup ou tu essais de manger sainement ?
      A bientôt
      Rabia

  2. Fanny dit :

    Bravo pour ta motivation, j’en connais plein qui se lancent mais qui ne tiennent pas longtemps… Garder le rythme les premiers mois est le plus difficile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »