PATE_KONJ

Dites moi qui, en ce bas monde, ne consomme pas de pâtes ? Personnellement je les adore. Je pourrai en manger quotidiennement sans aucun problème et sans aucune lassitude !

Les pâtes se prêtent à une telle diversité de plats qu’il est impossible de les haïr ou de ne pas trouver l’inspiration pour la prochaine dégustation. Tout le monde connaît ses classiques, les spaghettis bolognaises, les pâtes à la carbonara, les lasagnes… Pour ma part, j’aime simplement inviter les légumes dans mes pâtes, y’a jouter quelques pincées d’épices, une cuillère à café d’huile d’olive et la magie opère…  De là né un plat équilibré, sain et savoureux ! Imaginez quelques rigatoni cuites al-dente, évidemment, quelques bâtonnets de courgettes et une pincée de curry. Voilà un plat simple, rapide à réaliser et si savoureux que mon estomac commence déjà à gargouiller à l’évocation de ces aliments !
Vous l’aurez compris, les pâtes, tels le chocolat du côté sucré, sont indispensables dans ma vie culinaire ! Et, avantage non négligeable, elles font l’unanimité dans mon foyer ! Nul besoin de menacer les enfants d’être privé de dessert si par malchance leur assiette n’est pas vide, inutile de les motiver en leur faisant miroiter une récompense, ils en redemandent constamment. Ah la magie des pâtes…

Ceci dit, les pâtes, malgré tout l’amour que je peux leur porter, ne sont pas forcément l’allié de notre ligne si vous n’avez pas une activité physique régulière. Entrons un peu dans le détail de la composition d’une pâte. Alors attention, je parle ici des pâte consommées par la très grande majorité de la population. Les pâtes de blé, les plus répandues et les plus accessibles, que ce soit d’un point de vue budgétaire ou physique. Oui, les pâtes confectionnées avec du blé, vous savez ces pâtes que tout le monde consomme au moins 2 ou 3 fois par semaine. Même si les pâtes peuvent être réalisées avec autre chose que du blé. Avec d’autres céréales évidemment, tel que le riz, le quinoa ou le maïs. Les intolérants au gluten se tournent vers ces pâtes car la fameuse protéine leur causant des troubles en est absente. Je m’attarderai donc aujourd’hui sur la fameuse pâte au blé.

Les pâtes sont l’allié idéal des sportifs car elles se composent en très grandes partie de glucides (donc un type de sucre). En fonction de leur cuisson, les sucres peuvent être rapides ou lents. En effet, si vos pâtes sont al-dente, les glucides seront libérés lentement dans l’organisme alors qu’une cuisson plus longue en ferra un sucre rapide car elles seront absorbées plus rapidement. Cependant, si votre activité physique se limite à crier sur des joueurs de foot lors de la diffusion d’un match, les pâtes, généralement accompagnées d’une garniture assez riche, risquent de se loger dans des recoins de votre corps qui le rendra plus que disgracieux.

Pourquoi cette longue diatribe sur les pâtes ? Simplement pour vous faire découvrir (ou pas) une autre sorte de pâtes. Des pâtes qui non seulement n’apporte aucune calorie mais qui ont le pouvoir d’en absorber. Pas de formule magique à prononcer pour cela, pas de pilule miracle non plus. Je n’adhère absolument pas à toutes ces solutions qui ne sont pas naturelles. Les pâtes dont je vous parle sont constituées non pas de céréales, mais à partir d’une algue. Etrange pensez vous ? Et bien ouvrez votre esprit et votre corps vous remerciera !

Ces fameuses pâtes, ce sont les pâtes à base de Konjac. Qu’est ce que le Konjac me direz vous ? Le Konjac est une plante d’Asie de l’est, composée essentiellement de fibres solubles, le glucomannane. Il est à noter que les fibres solubles sont moins irritantes pour l’estomac et plus douce pour l’intestin que les fibres insolubles. Le konjac est une véritable star en Asie et est fortement appréciée par tous ceux qui souhaitent perdre du poids ou qui ne souhaitent simplement pas en prendre. Petite précision, ces pâtes ne sont évidemment pas confectionnées qu’à base de Konjac mais également avec de la farine d’amarante, une plante riche en protéine et en fer et naturellement sans gluten.

Alors, comment fonctionne le konjac ? Le glucomannane, les fibres, présent dans la plante et donc dans les pâtes, est un gélifiant qui va, dans un premier temps, provoquer un effet de satiété. Et oui, vous n’aurez plus envie de grignoter et encore moins de vous jeter sur le délicieux gâteau au chocolat que vous aviez prévu pour le dessert… Et, deuxième effet kisscool, il va empêcher une partie des graisses d’être absorbée par l’organisme. Concrètement, une partie de la sauce accompagnant les pâtes n’ira donc pas sur vos hanches. Mais comment avez vous pu passer à côté de cet aliment magique pendant toutes ces années (et mois aussi d’ailleurs) ?

Passons au côté concret. Tout ça c’est bien beau, mais qu’en est il du côté gustatif. Ces pâtes sont elles aussi bonnes que les pâtes classiques ou du moins, sont elles bonnes ?

Pour mon premier test, j’ai voulu m’orienter vers un plat bien gourmand me doutant un peu que ces pâtes là ne pouvaient avoir le même goût que les pâtes classiques au blé. Je me suis donc préparée une petite sauce à la crème d’amande et échalotes, aux crevettes et brocolis. Un accompagnement gourmand et sain à la fois. C’est donc avec envie et empressement que je m’attable pour déguster ces pâtes. Ayant goûter ma sauce au préalable, mes papilles et mon appétit étaient encore plus excités, alors je vous avouerai que c’est avec empressement que j’ai réalisé une photo pour pouvoir déguster mon plat encore chaud, le plus rapidement possible.

Et là boom, une bombe s’est abattue sur moi, quelle déception, quelle désappointement ! Moi, qui pensais passer un bon moment en compagnie de mes pâtes et de ma sauce, moi qui me délectais par avance d’engloutir cette belle assiette que je trouvais alléchante, je suis finalement restée sur ma faim. Et oui, les pâtes au konjac ont tout pour plaire sur le papier, mais pour moi, le principal n’y ait pas. Je ne les trouve pas bonnes, je ne pourrai utiliser de mots plus simples, j’ai eu beau essayer à plusieurs reprises et me convaincre que c’était mangeable, rien n’y fait, je n’ai pas pu avaler grand chose, malgré ma sauce, malgré ma bonne volonté et malgré ses avantages diététiques.

En résumé, chacun ses goûts, ce type de pâtes peut plaire à surement à certaines personnes. Je pars du principe qu’il en faut pour tout le monde ! Ceci dit, pour ceux et celles qui n’y ont jamais goûté, je ne saurai que vous inciter à tester par vous même, chaque expérience est bonne à prendre. Mais ne vous attendez surtout pas à retrouver le bon goût de nos pâtes traditionnelles. C’est là ma plus grosse erreur, la déception n’en était que plus grande.

Pour ceux et celles qui souhaiteraient se faire une idée de ces pâtes, vous en trouverez chez Kalys gastronomie.

Je m’en vais me préparer une bonne assiette de « vraies pâtes », à déguster avec une bonne sauce légère et gourmande pour me remonter le moral !

Print Friendly, PDF & Email
Tagged with →  
Thé glacé à la menthe
One Pan Pasta aux épinards
Chou au Chocolat (-40% de calories)
Petits pains (sans pétrissage).

5 reponses pour J’ai testé les pâtes au Konjac

  1. Johanna dit :

    Ah moi qui en voit à chaque fois au Monoprix je me disais que je testerai bien… mais vu que j’aime tout ce que tu prépare je fais confiance à tes papilles

  2. ID 49 dit :

    C’est vrai que cela n’a rien à voir avec les vraies pâtes.
    Mais il faut vraiment bien les rincer et les précuire à l’eau bouillante qq minute.
    Ensuite toujours accompagner d’une sauce qui leur donnera le goût (ou en soupe) Bien épicée et accompagnés de légumes et petits morceaux de poulet par ex., ça ressemble à un plat asiatique
    Cela fait un peu penser aux vermicelles de soja.
    Effectivement ne pas s’attendre à manger des pâtes de blé.
    Elles existent en différentes formes qui permettent de confectionner des recettes variées. J’ai fait des petits moelleux au crabe/gingembre avec du riz de konjac , c’était excellent et léger.

  3. Mathilde dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, j’ai voulu tester et là grosse déception, le goût est vraiment médiocre et franchement, en plus, ca sent bizarre…
    Bref je préfère manger mes bonnes pâtes basiques !

  4. Sonia dit :

    ça me tente bien moi ces petites pâtes 🙂
    Dis moi, ou est-ce que tu les as achetées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »