LAIT_CACHUETE

Il y a quelques mois, les différents discours sur les méfaits des produits laitiers ont commencé à m’affecter. Il s’avère que, finalement, le lait ne serait pas notre ami pour la vie, comme nous l’assène les pubs à longueur de journée. Je me suis toujours évertuée à consommer au moins 3 produits laitiers par jour, d’abord parce que j’aimais cela, mais aussi pour être en bonne santé. Car le lait, nous disait-on, est essentiel au bon développement de nos os et surtout à la prévention de l’ostéoporose. On nous le rabâche depuis tout petit, les médecins relayent souvent cette affirmation et les différents médias s’évertuent également à propager l’information, jusqu’à nous la marteler et l’ancrer bien profondément dans notre esprit.

Et si tout cela n’était pas vrai ? Si le lait, en trop grande quantité était finalement nocif ? Pourquoi la France, grande consommatrice de laitages, présente t elle un des taux d’ostéoporose le plus important au monde ? Et finalement, le lait acheté en grande surface est il réellement sain, malgré toutes les transformations que l’industrie laitière lui fait subir ?

Alors je me pose des questions et j’essaie de m’informer, encore et encore. Mais je vous livrerai le fruit de ces recherches lors d’un prochain article.

Mais avant toute chose, je suis aujourd’hui convaincue que notre consommation est trop importante et que des sources de calcium peuvent être trouvées dans le monde végétal. D’ailleurs, pour information, le calcium du lait n’est absorbé qu’à hauteur de 30% par l’organisme, alors que certains végétaux présentent des taux beaucoup plus importants.

Partant de ce constat, j’ai décidé d’arrêter, en grande partie, la consommation de produits laitiers. J’ai alors commencé à acheter des laits végétaux pour mes réalisations culinaires. Puis, il y a quelques semaines, je découvrais que ma fille était intolérante au lactose et à la caséine. Cela m’a définitivement poussée à me tourner vers le monde végétal.

Mais, avouons-le, les laits végétaux coûtent chers. Je ne comprends d’ailleurs pas ces prix, si ce n’est d’essayer de vider nos portefeuilles.

Je vais vous livrer aujourd’hui la technique pour réaliser du lait de cacahuète, une technique que vous pourrez utiliser avec n’importe quels oléagineux et l’agrémenter au gré de vos envies. La technique est extrêmement simple et au final peu onéreuse.

Le matériel
– 1 bon blender, j’utilise un kitchenette 500 W qui me suit depuis 4 ans et que je mets à l’oeuvre de manière quasi quotidienne
– 1 récipient
– 1 pèse aliment
– 1 sac à lait végétal qui aidera à filtrer la préparation (vous en trouvez à 10€ sur le net ou n’importe quel magasin bio)

Les ingrédients
– 150 g de cacahuétes, je les prends blanches puis je les fais légèrement torréfier avant de les utiliser afin d’en décupler les saveurs.
– 1 l d’eau
– 1/2 gousse de vanille
– 1 cc de miel

LAIT_CACAH

Les étapes

1 – Le trempage : la veille, juste avant d’aller vous coucher, déposer l’eau et les cacahuètes dans un récipient. Fendre la gousse de vanille en 2, récupérer les graines et les déposer dans l’eau, ainsi que la gousse fendu. Ajouter le miel et laisser tremper toute une nuit.

2 – Le mixage : le lendemain, retirer la gousse de vanille et passer le reste au blender. Je vous conseille de le faire en 2 fois afin d’éviter d’en mettre partout… Mixer l’ensemble environ 30 secondes avec un bon blender, si non attendre que l’ensemble soit assez homogène.

3 – Le filtrage : déposer votre sac à lait sur un récipient, verser la préparation qui vient d’être mixée, refermer le sac et presser pour faire sortir un maximum de lait. Une fois cette opération terminée, il reste un résidu appelé l’okara. Il ne faut pas le jeter car il est riche en divers nutriments. Il est possible de l’intégrer à une pâte à cake, à crêpes ou encore des biscuits.

4 – La conservation : verser le lait dans des bouteilles en verre et le conserver 3 jours maximum au frais.

Ce lait a un léger goût de cacahuète et peut servir dans tous types de préparations. Personnellement je le préfère dans mes différents smoothies, dans lesquels il apporte une saveur particulière.

Attention cependant, pour tous ceux qui n’ont jamais goûté de lait végétal, ne vous attentez pas à découvrir une saveur de lait de vache aromatisé à la cacahuète, vous seriez déçu ! Le lait végétal à un goût qui lui est propre. Si vous n’arrivez pas à le boire tel quel, utilisez le pour vos préparations culinaires et remplacez votre lait de vache petit à petit afin de vous habituer à ces nouvelles saveurs !

SMOOTHIE_BAN_CHOCO2

Confiture fraise / menthe (-43% de calories)
Barres aux pétales de sarrasin.
Gâteau double choc (-42% de calories)
Fondant noix de coco / chocolat blanc

6 reponses pour Comment faire du lait de cacahuète

  1. Ceci dit :

    Bonsoir Rabia,
    Par quoi pourrais je remplacer le miel ? (Je déteste ça)

  2. Catherine dit :

    Bonjour Rabia, que pourrais-je utiliser pour remplacer le sac à lait ?
    Merci !
    Je viens de faire le brownie au beurre de cacahuètes, hâte de le goûter !
    Nous avons testé ta recette de la brioche, ce fut un succès !

  3. Lebouc Pauline dit :

    Bonjour Rabia, est-ce que tu penses que c’est faisable avec des noix de cajou?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »