Le principe du blog, vous l’aurez certainement compris, est de tenter d’alléger la composition de mes petites gourmandises.
Alléger, aussi bien en gras qu’en sucre, pour obtenir des desserts à la fois bons et sains.
Les solutions ?  Cela passe par l’utilisation de substituts divers, toujours naturels, tel que le sirop d’agave pour le sucre ou les légumes en remplacement du gras.  Pour réduire la consommation de ce dernier, il existe une autre solution qui est à la fois évidente mais qui finalement n’est pas toujours simple à mettre en place, utiliser des feuilles de cuisson afin d’éviter de graisser les plats.

DIETICOOK_1

Vous utilisez certainement déjà ce type de solutions et, pour ma part je place souvent des feuilles de cuisson dans des moules à cake ou à manqué, malgré le fait qu’ils soient estampillés   « non adhérent », pour garantir un démoulage parfait. Cependant, ce qui m’agace par dessus tout, et cela va certainement vous rappeler des souvenirs, c’est le découpage fastidieux du papier cuisson, pour coller parfaitement aux dimensions de mon moule. Cette partie « atelier découpage », qui ferai le bonheur de mes enfants, ne m’amuse guère et me rebute face à l’utilisation de ce procédé. C’est pourquoi, au final, je fini toujours par passer un petit coup de pinceau huilé sur mes moules, afin de réduire la préparation de mes gâteaux !

Mais tout cela, c’était avant, comme dirai le slogan d’une publicité. C’était avant de tomber sur les feuilles de cuisson un peu spéciales de Diéticook, en fibres de verre. Abordons tout d’abord le côté pâtisserie puisque c’est mon domaine de prédilection. Ma première utilisation a été consacrée au Diéticcok cake, une feuille de cuisson parfaitement adaptée aux moules à cakes classiques, puisque les dimensions de la feuille sont fléxibles. Elle pourra donc parfaitement s’adapter à votre moule à cake. Premier avantage, vous l’aurez certainement compris, nul besoin de huiler, donc pas de coeur qui s’emballe lors du démoulage, pas de jurons lorsque vous vous apercevez qu’une partie du gâteau est restée collée au moule et surtout, une grande fierté de présenter un gâteau P-A-R-F-A-I-T ! Et attendez avant de vous précipiter pour en acheter un, je ne vous ai pas tout dis, ces feuilles possèdent des poignets pour tout simplement soulever les préparations. Donc à moins de le faire exprès, vous aurez réellement un joli gâteau, et encore plus si vous réaliser une de mes recettes (on est jamais mieux servi que par soi même, non ?)

Alors, ne jetez pas vos beaux moules à tartes en terre ou en faïence, mais, comme moi, ressortez les du fin fond du placard, vous pourrez à nouveau les utiliser !

DIETICOOK_3

Cependant, l’avantage le plus intéressant pour ma part, est l’utilisation qu’il est possible d’en faire en cuisine, pour les préparations salées. C’est dans ce domaine qu’il est réellement difficile de se passer de gras. Vous est il déjà arrivé de pester parce que votre omelette a fini en oeufs brouillés, que la moitié de votre tortilla est restée collée sur la poêle, alors qu’elle baigne dans le gras pour justement éviter cette situation ? Malgré mes poêles, sensées être anti-adhérentes, ces situations m’arrivent malheureusement trop souvent ! Que dire du poisson, dont la chair si fragile, se sépare lorsque je le retourne ?
Moi, qui utilise si souvent les feuilles de cuisson classiques, en pâtisserie, je n’avais jusqu’à présent, jamais tenter l’expérience du côté salé. C’est en recevant mes feuilles Diéticook que l’idée, soufflée par les photos de Diéticook, s’est insinué dans mon cerveau ! Le gras, cependant, est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme, alors je ne vais pas totalement l’éliminer, mais je vais pouvoir en limiter l’utilisation. Car des légumes sautés sans une petite cuillère à café d’huile d’olive, me paraissent un peu fades. Au final, ces feuilles de cuisson m’offre la possibilité d’utiliser la juste mesure de gras nécessaire à une dégustation saine et savoureuse ! Frites aux four, viandes grillées, courgettes sautées, tous ces plats vous ouvrent les bras, sans remords, sans culpabilité.

Et bien évidement, ces feuilles sont lavables et réutilisables, donc au final, on fait du bien au portefeuille et à l’environnement !

Retrouvez le coffret découverte incluant une feuille à tarte ou gâteau, une pour la poêle et une à cake juste ici. Et pour ceux qui n’ont pas d’idée pour Noël, faites le vous offrir !

Informations pratiques :

– Les feuilles sont en fibres de verre recouvertes d’un revêtement aint-adhérent

– Elles résistent à la chaleur, jusqu’à 260°C

DIETICOOK_2

Print Friendly, PDF & Email
Crème brûlée myrtille (-55% de calories)
Cookies en tarte chocolat / praliné (-30% de calories)
Crème craquante chocolat au lait-café, cuite à la vapeur
Crème dessert au chocolat (sans lactose).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »