Il est bien connu que le mois de décembre n’est pas l’ami de notre estomac et plus globalement de notre organisme mis à rude épreuve par toutes les gourmandises qui font que ce mois est aussi un mois magique.

Pour ma part, qui dit fête, dit dans un premier temps, préparation de recettes pour le site et donc une occasion de consommer encore plus de petites gourmandises sucrées. Mais pas seulement. J’habite en région parisienne, mais ma famille et celle de mon mari sont à Grenoble. Nous descendons donc régulièrement les voir en cette période.

Notre mariage étant issu d’une double culture, nous avons droit à des plats différents lorsque nous allons chez nos familles. Du côté de mon mari, c’est le repas classique de Noël, avec des préparations très bonnes mais assez riches en beurre, sucre et compagnie. Il est donc impossible de ressortir du repas de Noël sans conséquence sur la ligne… Puis, arrivent les préparations de ma maman. De son côté, elle n’a jamais cuisiné avec du beurre mais plutôt de l’huile d’olive. Les couscous et plats du maghreb nous sont servis à chaque repas, sans oublier les bons gâteaux dont je me délectais durant mon enfance.

Evidemment, il est hors de question de regarder la composition de chaque plat ou dessert proposés par maman et belle-maman. Nos familles ne nous voient pas tous les jours et veulent nous faire plaisir. Et pour tout vous dire, j’apprécie parfois ces moments où je n’ai qu’à poser mes pieds sous la table et déguster sans penser à autre chose. D’autant plus que je retrouve les saveurs d’autrefois, source de bien des bonheurs et d’une période totalement insouciante.

Alors, je déguste, encore et encore, pendant une bonne semaine.

Puis, retour à la réalité en retrouvant home sweet home. Les mois de novembre et décembre ayant été assez intenses au niveau professionnel, je n’ai malheureusement pas pu faire autant de sport que je l’aurai voulu, et si l’on ajoute à cela les excès des fêtes, je vous laisse imaginer les dégâts…

Bref, ne soyons pas pessimistes, rien n’est perdu et les bonnes habitudes se retrouvent. Comme je vous le disais il y a quelques jours dans un article, il existe des solutions pour se sentir mieux dans son corps après les fêtes et l’une d’elle consiste à faire des journée detox. Pour ma part, j’en fais une par semaine. Mais attention, ce n’est pas une solution miracle et elle s’inscrit obligatoirement dans un mode de vie sain. Donc, reprise du sport au quotidien pour ma part et retour à une alimentation saine.

Aujourd’hui, je me suis une nouvelle fois tournée vers l’endive. Comme je vous l’expliquais il y a 2 mois, j’adore l’endive et je déplore que ce légume ne soit pas plus utilisé en cuisine qu’il ne devrait l’être. Tout d’abord, c’est bon, son goût unique offre mille et une manières de le présenter, qu’il soit cuit ou cru, et c’est là un avantage certain.

Et puis l’endive, c’est bon. Non, non, je ne radote pas, je veux simplement appuyer sur le fait que non seulement l’endive est goûteuse, mais qu’elle est également un produit sain, donc bon pour notre corps.

Pourquoi je me tourne une fois de plus vers l’endive pour essayer de purifier mon corps ?

Parce que l’endive est riche en polyphénols. Vous en avez certainement entendu parler, c’est un des principaux composants du thé vert. Et bien cette molécule, présente uniquement dans les végétaux, en fait une source incroyable d’antioxydants. Et les antioxydants, pour information, ce sont des éléments qui aident à lutter contre les radicaux libres qui sont eux mêmes responsables de la détérioration de nos cellules. Mais non, ce n’est pas compliqué du tout !

L’endive est également une excellente source de vitamines et nutriments tels que la vitamine C ou le Fer. C’est une bonne source de fibres et elle possède des fonctions diurétiques, ce qui facilite les fonctions d’élimination de notre organisme. Précisons enfin, que l’endive est composé à 95% d’eau, ce qui présente un avantage inestimable quand on essaie de reposer son corps et que l’on veut le purifier. En résumé, l’endive est parfaite pour ma detox.

Ceci dit, je suis gourmande. C’est un de mes plus grand défaut. J’aime manger, j’aime le bon goût des plats et je ne peux me résoudre à avaler quelque chose que je considère comme sain mais qui n’est pas forcément gouteux. Voilà pourquoi je vous propose de préparer l’endive de 3 manière différentes pour la consommer tout au long de la journée au cours de divers moments, en vous faisant plaisir et en aidant votre corps à se purifier.

Pour le déjeuner : je vous propose des endives braisées au four accompagnées de courge butternut.

Pour cela, il faut :

– 2 endives
– 2 tranches de courges butternut ou de potimarron
– 1 citron
– 1 cc de sauce soja
– 1 cc de curry en poudre
– 1 cc de gingembre en poudre
– sel et poivre
– 1 cs de graines de courge
On commence par ôter la peau de la butternut, lavez et séchez les endives et  coupez-les en 2. On mélange le reste des ingrédients pour réaliser une petite marinade et on plonge les légumes dedans. Puis à l’aide de vos petites mains, vous mélangez l’ensemble. On dépose tout ça dans un moule, on couvre l’ensemble et hop, c’est parti pour 35 minutes à 200°C et à couvert.

Pour le goûter :  je vous propose un jus d’endive à l’orange.
Et oui, je suis pire qu’une enfant, il me faut impérativement un goûter !

Pour cela, il vous faut :
– 1 endive
– 1 orange
– 1 citron
– 1 cc de graines de chia
Dans le bol d’un blender, on dépose l’endive coupées finement, on presse l’orange et le citron et on ajoute les graines de chia. On mixe l’ensemble encore et encore jusqu’à ce que le jus soit homogène.

Pour le dîner :  je vous propose une soupe à l’endive.

Pour cela, il vous faut :
– 1 endive
– 280 g d’eau
– 1 cc de curcuma
– sel et poivre
Lavez et découpez l’endive. Déposez-la dans une casserole avec le reste des ingrédients et laissez cuire 15 minutes sur feu doux. Mixez l’ensemble, c’est prêt !

J’espère vous avoir donné envie de cuisiner un peu plus ce merveilleux légume. Et si vous aussi, vous avez des idées pour cuisiner  l’endive, n’hésitez pas à partager !

Tagged with →  
Frittata aux 3 poivrons.
Biscuits fourrés noisette / fruits rouges (-24% de calories)
Chou au Chocolat (-40% de calories)
Pain au chocolat brioché sans lactose.

2 reponses pour Detox post fêtes

  1. ID49 dit :

    Les endives…j’adore, en salade mélangée à d’autres pousses et graines, ou cuites avec un jus de citron, un vrai régal. Je retiens l’idée avec la butternut, je n’aurais pas spécialement pensé à les associer. Belle idée.

  2. catherine dit :

    Chez nous on aime manger l’endive en salade coupée en petits morceaux avec vinaigrette (moutarde pour relever le goût), et morceaux de pommes et noix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »