Depuis que je partage mes recettes avec vous, je me suis rendue compte qu’essentiellement 2 types de personnes me suivent.

Tout d’abord, celles que je qualifierai de régimeuses, les personnes qui suivent un régime en particulier, qui font la traque à la moindre trace de gras, au moindre gramme de sucre et surtout, qui sont attachées à la valeur calorique de chaque aliment qu’elles ingurgitent. L’objectif de la régimeuse est de maigrir à tout prix, sans s’attacher forcément à la qualité des aliments qu’elle ingurgite, substituant le beurre à de l’allégé ou le sucre à de l’édulcorant, de maigrir, essentiellement via une alimentation moins riche en lipides et en glucides. Bien evidemment cette description est une généralité et non pas une vérité. J’accentue certainement un peu le trait pour mettre en évidence certains éléments qui vous parlent certainement si vous vous situez dans cette catégorie.

MOLLY_MYR

Vous aurez compris, à la vue de ma description, que je ne me situe pas dans cette catégorie parce que je ne peux vérifier tout ce que je mange constamment, je ne peux me résoudre à compter les calories de mes plats (et surtout de mes desserts…) et je suis convaincue, que sur le long terme, ce n’est ni efficace, ni sain ! L’effet yoyo ne doit certainement pas vous être inconnu, les kilos perdus reviennent souvent, très souvent, car le corps réagit face à certaines privations et notre esprit nous pousse à combler les frustrations qu’il a dû subir.

Non, en réalité, je me situe plutôt dans l’autre catégorie, celle des personnes qui ont intégré l’idée de manger sainement à longueur d’année, tous les jours sans exception sans frustration et avec plaisir car manger healthy ne veut pas dire s’alimenter uniquement de salades, faire la chasse au gras et au sucre ! Au contraire, le gras et le sucre font partie de mon alimentation quotidienne, à la nuance prés que je n’intègre quasiment que des aliments non raffinés et du bon gras, celui dont mon corps se nourrit pour être en bonne santé, celui dont mes neurones ont besoin pour leur développement. Alors mes plats et mes desserts sont un plaisir, les fruits et les légumes font partie intégrante de mes recettes et m’assurent d’être à la fois en bonne santé et de garder la ligne. Ligne que j’entretien également par la pratique du sport. Car voilà une autre facette de la personne qui a décidé de vivre sainement, faire du sport pour entretenir son corps et sa forme. Alors je cours, 3 à 4 fois par semaine en fonction de mon temps libre et je fais du renforcement musculaire tous les matins en me levant un peu plus tôt que ma petite famille.

RUN2

Ce mode de vie ne me demande pas d’efforts particuliers car je le fais avec plaisir et naturellement. Je me creuse les méninges chaque jour pour confectionner des petits plats sains pour toute ma famille qui malgré le fait que cela soit monnaie courante chez nous, ont encore quelques réticences avec certains aliments, tel que le boulgour. Mais je respecte les choix de chacun et leur propose des alternatives qui conviennent mieux à leurs papilles éduquées depuis leur plus jeunes âges (pour les enfants évidemment) à manger sainement et équilibré. Voilà pourquoi je ne réalise plus de frites en friture mais plutôt des frites au four enrobées d’huile d’olive et d’un peu de paprika, les enfants en raffolent et cela ne m’empêche pas de les laisser commander des frites au restaurant de temps en temps. Et figurez vous, qu’à mon grand étonnement, ils ont toujours une nette préférence pour les frites de Maman !

QUICHE-EP

%d blogueurs aiment cette page :