Voilà maintenant quelques années que j’ai décidé de prendre ma consommation en main ! Oui, j’ai décidé d’être maitre (ou maitresse ? ) de ce que je consomme, de ce que j’utilise au quotidien, du contenu de mes placards, alimentaires ou non, et de ne plus me laisser influencer par la publicité omniprésente et envahissante qui nous pousse à consommer plus, à consommer mal et à polluer notre environnement et notre corps.
Ma première décision, fut de consommer bio, pour une partie de mon alimentation. Les farines, sucres, céréales ou pâtes, et autres produits de bases, furent achetés dans des magasins bio. Mais la note fut élevée et mon budget mensuel n’était pas à rallonge. Et oui, le salaire était malheureusement le même à la fin du mois, mon employeur se fichait totalement de mes idéaux et de mes envies de consommer mieux…. Mais cela ne m’a pas arrêtée ! Alors, je dus prendre d’autres décisions pour modifier mon comportement, ne pas dépenser plus et continuer mon évolution vers le but ultime mais qui n’était pas tangible, consommer mieux au quotidien et sur tous les plans !
Comment s’y prendre ? Je vous livre ici quelques pistes issues de mon expérience, qui ne sont véritablement pas difficiles à mettre en place, qui demandent tout de même un peu de volonté de changer et surtout de l’investissement personnel pour aboutir à une vie tout simplement plus saine.

PASCHER2

1 – Manger autant mais acheter moins :  simplement parce que je me rends compte que je consomme les mêmes quantités de nourriture, toutefois, la totalité de mes courses finie dans mon bidon et aucune partie dans la poubelle. Alors qu’auparavant, un bon pourcentage de mes courses n’était simplement pas consommé.

2 – Arrêter de lire les prospectus : vous est il déjà arrivé de prendre un prospectus, d’entourer l’ensemble des produits que vous voulez et de vous rendre dans le magasin le plus proche pour ramener vos trouvailles ? Vous êtes vous demandé si vous aviez réellement besoin de tous ces  produits ou que vous les avez achetés simplement parce qu’une méga promo vous poussait à vous les approprier ? Je me souviens encore de mes placards débordant de produits et ma satisfaction d’avoir fait de bonnes affaires ! Je me souviens encore de ces mêmes produits dont une bonne partie finissait à la poubelle, n’ayant pas eu le temps de les consommer, car une autre promotion arrivait, encore et encore… Alors aujourd’hui, plus aucun prospectus de grandes surfaces n’arrive à pénétrer ma maison, et mon budget ne s’en porte pas plus mal…

PASCHER3

3 – Recycler : encore et encore. Ne croyez pas que le recyclage soit seulement réservé aux objets matériels. Et non, le reste de vos plats peut aussi bénéficier du recyclage ! Faites juste preuve d’un peu d’imagination. Il vous reste un peu de pâtes natures de la veille ? Faites un gratin de pâtes avec. Trop de purée dont les enfants n’ont pas voulu ? Faites des  galettes en ajoutant 1 oeuf et des carottes râpées. Vos feuilles de salade sont trop fanées ? Faites en une soupe en ajoutant d’autres légumes. Faites le tour de votre frigo et de vos placards et cuisinez en fonction de ce qui s’y trouve et de leur durée de vie.
Pour ce qui concerne les biens matériels, n’achetez plus sur un coup de tête mais réfléchissez à 2 fois avant d’acquérir quelque chose. C’est malheureux, mais ma cuisine déborde de moules et plats de toutes sortes, que je n’utilise qu’1 fois par an maximum pour la plupart d’entre eux. Je me rends compte qu’au final, seuls quelques accessoires et moules me conviennent… C’est un véritable budget que j’ai investie pour rien, et au final je pollue mon environnement car je peux très bien m’en passer. Alors aujourd’hui, je réfléchie réellement à chaque envie, à  chaque coup de coeur. Je me demande si j’en ai réellement besoin, si je n’ai pas déjà la même chose à la maison ou du moins un objet qui s’en rapproche. Et finalement, la plupart du temps, je fini par passer mon chemin !

4 – Faire le plus de choses soi même : pour moi, cela signifie s’orienter vers l’achat de matière première pour oublier les produits finis. Adieux cookies et brioches du commerce, bonjour les produits faits maisons. Vous pouvez réaliser des choses très simples et rapidement si le temps vous manque. Cela ne va pas vous permettre de maitriser la totalité de la composition de vos réalisations mais au moins une très bonne partie. Je confectionne mes brioches avec de la farine, du sucre, du beurre et des oeufs bio, la levure ne l’est pas toujours ni le chocolat lorsqu’il y en a. Mais la grande majorité des ingrédients vont en faire une brioche bio à moindre coût et au final, je maitrise un grand pourcentage de la composition de ma brioche. Pas de stabilisateur en plus, ni d’exhausteur de goût ou d’autres éléments dont nos industriels raffolent et dont le nom commence souvent par E…
Après m’être rendu compte que je réalise quasiment tout moi même en cuisine, je me suis dis qu’il serait temps d’élargir mon domaine de compétence. Après tout, si je veux des aliments sains et naturels dans mon alimentation, pourquoi n’en serait il pas de même au niveau cosmétique. Je vois de plus en plus de personnes qui réalisent elles même leur shampoing, crème ou dentifrice ! Je trouve cette idée à la fois saine et responsable. Sain pour le corps et notre santé et responsable au niveau de l’environnement car cela me permettra de polluer moins.

PASCHER1

5 – Ne pas jeter les produits périmés : la date de péremption est l’une des inventions les plus lucratives de l’industrie agroalimentaire. Je suis perplexe lorsque je vois des gens jeter 1 yaourt dont la date est passée d’1 jour. Comme si ce même yaourt était devenu impropre à la consommation du jour au lendemain… Faites preuve de bon sens avant de jeter un produit.

Des idées simples, une liste à compléter dans le temps, pour tendre vers une vie plus saine, dans laquelle vous vous sentirez mieux, en accord avec votre corps et le monde qui vous entoure mais que nous ne respectons pas toujours…

Print Friendly, PDF & Email
Tagged with →  
Brioche marbrée
Pain d’épices (sans gluten, sans oeuf, sans lait, sans beurre).
Gâteau tarte chocolat poire (sans beurre)
Panna cotta chocolat / menthe / fraise (-55% de calories)

6 reponses pour 5 trucs pour consommer mieux sans dépenser plus

  1. Cassandra dit :

    Je ne mange pratiquement plus de produits déjà prêt ou industriels chez moi, je préfère les faire moi-même. Et ben du coup, je ne supporte plus le goût de ces produits, je trouve qu’ils n’ont aucune saveurs ou sont trop sucrés, à part quelques un que je consomme encore. Et puis j’essai d’acheter bio également. Faire soi même c’est redécouvrir le vrai goût des aliments et c’est génial, même si mes frère et sœur me regardent parfois comme si j’étais un zombie quand je croque dans un légume cru (ça me fait bien rire d’ailleurs)

  2. LE MEUR Morgane dit :

    Merci pour ces articles, je suis complétement en phase avec ce nouveau mode de vie et j’adore les conseils et les recettes! Un grand merci 😉

  3. Popo_healthy dit :

    J’adhère totalement et j’ai adopté quasiment le même style de vie !
    Bravo et merci d’en informer les personnes qui te suivent !

  4. Stephanie dit :

    Bonsoir très belle philosophie de vie je suis du même avis et j’essaie moi aussi de la respecter encore bravo pour ce magnifique article

  5. christelle dit :

    super article bravo

  6. PERRET Danielle dit :

    Bonjour, eh bien depuis longtemps, je fais exactement comme toi et pourtant nous ne sommes plus que 2 à la maison !! bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »