Il y a souvent des moments dans la vie où nous prenons de bonnes résolutions, le mois de janvier en est un puisque la nouvelle année commence. Nous sommes alors plein de bonne volonté, faisons des listes et décidons que, cette fois, c’est certain, toutes ces résolutions seront tenues. Si l’on compare les listes des dernières années et d’un certain nombre de personnes, je suis sure que plusieurs résolutions sont en commun, dont le sport.
Soyez franc avec vous même, combien de fois avez vous décidé de vous remettre au sport et combien de fois avez vous arrêté ? Pour tout vous dire, je fais moi même partie de ces personnes jusqu’à ce que je comprenne les raisons pour lesquelles j’arrêtais.
La motivation ne fait malheureusement pas tout, c’est que la vilaine est parfois à son apogée alors qu’à d’autres moments, elle disparait complètement, et nous avons beau la chercher, impossible de remettre la main dessus.

Puis il y a aussi notre emploi du temps, le travail, qui peut prendre énormément de temps. Et parfois, le fait de travailler de chez soi présente énormément d’avantages, mais il présente également l’inconvénient de travailler un peu à toute heure. Vie professionnelle et vie personnelle se confondent alors… Pour ma part, j’ai parfois du mal à délimiter les frontières…
Parlons-en du travail. Il y a certaines périodes de fortes activité qui donnent des excuses toutes trouvées, « j’ai trop de travail, impossible d’aller courir aujourd’hui, on vera demain » ! Cette petite phrase vous parle ? C’est normal, et je pense que des milliers de personnes sont dans ce cas. Mais vous voyez, les excuses, il y en a des centaines, que dis-je, des millions ! Vous trouverez toujours de bonnes excuses pour ne pas réaliser quelque chose pour laquelle vous n’avez, au final, aucun plaisir.
Et nous arrivons finalement au nerf de la guerre, le PLAISIR !

Pour ma part, la moitié de l’année 2016 n’a pas été très productive question sport. J’ai écrit 5 livres de recettes, ce qui m’a pris énormément de temps et mon emploi du temps était beaucoup plus chargé qu’en 2015. Alors j’ai enchainé les périodes pendant lesquelles je courais beaucoup avec des périodes quasi désertiques. Mais j’étais consciente du fait qu’il me fallait une activité sportive régulière. Alors j’ai entamé des programmes tels que le BBG de Kayla Itsines. 6 séances par semaine, de 30 minutes, tout le monde peut forcément dégager ce laps de temps dans une journée. J’ai tenu 1 mois et demi et j’ai lâché. Pourquoi ? Parce que je n’avais aucun plaisir, c’était même une torture, pour tout vous dire. Je redoutais les matins où il fallait s’y mettre et étais soulagée en fin de séance. Alors, je me suis tournée vers les cours de fitness sur internet, tels que ceux de Gymdirect. J’aime beaucoup ces cours et cela m’a aidée à me réconcilier avec le fitness. Mais je m’en suis lassée au bout d’un moment.

Un jour, j’ai décidé que je ne réaliserai que ce qui me ferai plaisir. J’ai réfléchi à ce que j’aimais faire, j’ai regardé mon corps, j’ai pensé aux différents exercices que je connaissais, et à partir de cela, je me suis concoctée mon propre programme. En réalité, ce n’est pas un vrai programme, mais seulement une ligne directrice.

Tout d’abord, j’adore courir, mais je n’aime pas toujours sortir quand il fait trop froid et impossible pour moi de faire une sortie de nuit. Alors, quand je le peux, je sors, mais si cela m’est impossible, je me rabats sur mon vélo elliptique en m’astreignant 45 minutes minimum. Pour éviter de m’ennuyer, je me place toujours devant mon ordi avec une bonne série. Et oui, je suis depuis de très nombreuses années, une grande fan des séries américaines… Cela me permet donc de réaliser mes séances en me faisant réellement plaisir.

Pour  le côté fitness, je fais 3 séances par semaines de 50 minutes axées sur le bas du corps et les abdos. Mais, encore une fois, je ne fais que ce qui me fait plaisir. Si un jour je n’en ai pas envie, mais vraiment pas envie, je  vais écouter mon corps et mon esprit afin de ne pas les brusquer et ne pas me démotiver totalement. Si pendant une semaine, je n’ai pas fait mes 5 ou 6 séances habituelles, ce n’est pas grave, la terre ne va pas s’arrêter de tourner. Le principal est d’avoir une certaine régularité et cette régularité, je ne l’obtiens aujourd’hui que parce que j’ai du plaisir dans ma pratique.
Lorsque je réalise mes exercices, je suis réellement contente de le faire parce que je m’oriente vers ce que j’aime. Si certains exercices me rebutent, je les introduits petit à petit, si je suis convaincue de leur utilité.
Afin de me motiver au quotidien, j’ai aussi un petit truc, je ne lâche pas ma montre fitbit qui me donne dés que j’appuie sur le bouton, le nombre de pas et de kilomètres réalisés en temps réel ! Et accessoirement, le nombre de calories brûlées. Je vous avoue, c’est une réelle motivation pour moi.

Essayez de trouver ce qui vous convient en terme d’exercices physiques, le moment qui vous convient le mieux, et la manière de le faire. Ne vous en voulez pas si vous n’avez rien fait pendant 1 jour ou 2. Ecoutez vos besoins, écoutez votre corps et essayez d’être régulier. Le principal, c’est de ne pas lâcher. Ne vous imposez pas des exercices qui vous rebutent ou des temps d’activité trop importants. Et surtout, mieux vaut un petit run ou 10 minutes de fitness que le néant. En faire un peu vous motivera peut être, dans le temps, à augmenter votre cadence et votre motivation. Mais tout cela ne vient réellement qu’à travers le plaisir.

Pour ma part, je ne cherche pas à avoir un fessier en béton ou des abdos en 6 packs. Le but est simplement de me sentir bien, d’éviter de prendre des kilos, (parce qu’avec tous ces livres, j’avale tout de même beaucoup de choses…), de garder la ligne et de me vider l’esprit.

Alors n’écoutez personne, mis à part vous même, c’est de cette manière que vous trouverez votre façon de pratiquer une activité sportive, l’activité qui vous convient ! Chacun a ses propres motivations et ses propres moyens d’y arriver, son propre rythme et ses propres résultats. Ne vous comparez pas à la fille super canon qui exhibe ses super abdos. Tant mieux pour elle si elle y arrive, mais nous n’avons pas tous la même vie ni les mêmes objectifs ! Alors ne soyez pas trop dur avec vous-même !

%d blogueurs aiment cette page :