Très à la mode depuis plusieurs années, l’huile de coco ne cesse d’être mise en avant pour ses nombreuses vertus. On la retrouve aussi bien en cosmétique qu’en cuisine, il semblerait qu’elle ne présente que des avantages. Végétariens, vegan ou intolérants au lactose, l’huile de coco représente presque le St Graal en pâtisserie pour remplacer le beurre, alors on l’utilise pour nos brioches, nos gâteaux et même pour la cuisson des légumes ou de n’importe quel plat.
Il paraît qu’elle ne présente que des avantages, alors pourquoi s’en priver ? Ne regardez surtout pas les quantités utilisées, ce n’est pas du beurre, c’est de l’huile de coco, on nous a dit que c’était bon pour le corps, alors, autant se faire plaisir !

Mais voilà, tout n’est jamais complètement noir ou blanc et l’huile de coco, et bien, ce n’est pas si bon que cela pour notre organisme. Je vous l’avoue, je pensais il y a encore tout juste 1 an, qu’elle ne présentait que des aspects positifs. Mais mes lectures et recherches m’ont montrées un autre aspect que je souhaite partager aujourd’hui avec vous. Alors attention, et je le précise encore car je risque de recevoir des commentaires à ce sujet, je ne suis pas diététicienne et ces informations sont issues de mes lectures et de ma propre compréhension des choses. Je ne rentrerai donc pas dans le détail des composants chimiques mais me contenterai de vous fournir les éléments qui me paraissent essentiels, tout en restant assez succincte. Je vous laisse donc vous tourner vers des professionnels ou faire vos propres recherches si vous souhaitez aller plus loin.

L’huile de coco est issue de la pression mécanique de la chair fraiche de la noix de coco. C’est évidemment un corps gras. Elle est riche en acide gras saturés, comme la plupart des matières grasses d’origine animale et l’huile de palme. Il faut en limiter la consommation car elle favorise le développement du mauvais cholestérol. Mais la plupart des autres sources de matière grasse cités sont composées d’acide gras à chaine longue, la particularité de l’huile de coco est qu’elle présente des acide gras à chaine moyenne à hauteur de 65%. Ce qui confère un avantage particulier à l’huile de coco, c’est qu’elle n’est pas stockée par l’organisme mais est utilisé immédiatement pour lui fournir de l’énergie.
Autre avantage, il semblerait que l’huile de coco aiderait votre métabolisme a brûler les calories plus rapidement. Je vous vois venir, vous allez vous gaver d’huile de coco en pensant que, de toute manière, votre corps va l’utiliser et non la stocker ! Et bien figurez-vous que votre organisme est intelligent et qu’à force de le gaver d’huile de coco, il va s’adapter et la traiter comme n’importe quelle source d’acide gras saturé, et finir par la stocker.
Je pense pour ma part, qu’il est donc important de ne pas en abuser et de l’utiliser avec parcimonie. Comme pour toute chose, n’hésitez pas à varier et à vous tourner vers d’autres sources de gras qui apporteront des avantages nutritionnels différents et complémentaires : huile d’olive, de noisette, avocat…

Autre avantage, pratique celui-ci, l’huile de coco fige à température ambiante et c’est celle qui, je trouve, se rapproche le plus du beurre en terme de texture. Elle confère donc un avantage indéniable pour le travaille des pâtes comme les pâtes à brioches ou à tarte. Elle fige cependant vite et peut rendre les pâtes à biscuits cassantes, il faut donc faire attention à ce niveau là.

Quels types d’huile de coco doit on utiliser ? Il existe plusieurs types d’huiles de coco. Vous en trouvez aujourd’hui à tous les prix. Mais sachez que lorsque votre huile est à un prix très abordable, autour des 4 € les 500g c’est qu’il y a un soucis, le prix d’une bonne huile tourne autour des 8 € minimum les 500g . L’huile de coco doit être extraite à froid, de première pression et bio, elle n’est dans ce cas, pas traitée et ses qualités nutritionnels sont toujours présentes. L’huile de coco traitée, c’est tout simplement de l’huile de coprah, mauvaise pour la santé et très abordable d’un point de vue financier.

Comme je vous le précisais plus haut, je vous préconise d’utiliser l’huile de coco avec parcimonie. Pour ma part, elle ne me sert qu’en pâtisserie, pour les brioches et les biscuits seulement. En cuisine, j’utilise essentiellement l’huile d’olive, puis l’huile de sésame, de noisette ou de noix en assaisonnement.
Soyez extrêmement vigilant sur la qualité de votre huile, il est totalement inutile d’acheter de l’huile de coco a petit prix si c’est pour ne pas bénéficier de ses avantages nutritionnels.

Print Friendly, PDF & Email
Tagged with →  
Fondant chocolat poire / sans beurre à la Multidélice
Cake chocolat / noisette - en conserve
Cake Crumble Banane / Framboise (-51% de calories)
Beignet chocolat / bananes - au four

3 reponses pour L’huile de coco : amie ou ennemie ?

  1. Ghislaine dit :

    L’info est bonne sauf pour le cholestérol. Ce n’est pas le cholestérol qui est responsable des plaques athérosclérotiques mais bien l’oxydation de ses protéines de transport. Le faux mauvais cholestérol se fait transporter par des LDL (lipoprotéines de basse densité) et celles-ci peuvent se faire oxyder par les radicaux libres… les macrophages (globules blancs) les bouffent et ils se transforment en cellules spumeuses (écumeuses) qui seront logées dans l’intima (couche médiane) des artères et formeront ainsi des plaques… LE cholestérol n’a rien fait dans tout ce processus, il s’est tout simplement laissé transporter…. C’Est le foie qui fabrique le cholestérol à 80%. Le cholestérol constitue 25% du cerveau; il est dans les membranes de toutes les cellules pour assurer leur solidité; il sert de matériel de base pour fabriquer les hormones surrénaliennes et sexuelles; c’est à partir du cholestérol que se fabrique la vitamine D et les acides biliaires.
    Je vous invite à commencer votre information par ces simples remarques car le sujet est assez complexe.

  2. moune dit :

    merci beaucoup pour cet éclairage bien utile !!!

  3. Bellile dit :

    Ton article tombe à pic j ai fait des scones en en utilisant 4pg j en consommé rarement j ai payé la mienne assez cher me semble t il mais depuis le petit dej nausées tourni et migraine. Je ne sais pas s il y a un lien mais je vais vérifier sa marque. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »
%d blogueurs aiment cette page :
lalignegourmande.fr

GRATUIT
VOIR