Il y a peu de temps, j’ai été contactée  pour faire un article sur l’endive.  Pas pour une marque en particulier, le but est simplement de mettre à l’honneur ce joli légume trop souvent oublié et pas assez cuisiné à mon sens. Je me suis dis pourquoi pas ? En effet, pourquoi ne pas mettre en avant ces  légumes qui nous apportent tant mais qui ne sont pas forcément les stars de nos cuisines. La courgette et la tomate n’ont, pour ne citer que les plus utilisés, besoin d’aucune mise en avant. Ce sont les superstars de nos préparations ! Quant à l’endive, de part toutes ses vertus nutritionnelles et detox, elle mérite que l’on s’attarde un peu sur elle, et surtout, qu’elle fasse son entrée en fanfare dans nos casseroles, nos plats ou encore nos centrifugeuses…

endive1

Samedi dernier, nous étions plusieurs amies à nous retrouver pour un repas. Vous commencez à me connaitre, je ne suis pas fan des repas hyper riches en gras ou en sucre, je ne suis pas du genre à me ruer sur une assiette de frites bien grasses ou tout autre plat dégoulinant de gras. Non pas que je me frustre tous les jours, mais ce n’est pas dans ma nature, tout simplement… Cependant, je ne dis pas non pour un bon hamburger dégoulinant de sauce de temps à autre. C’est aussi l’exception qui fait que nous apprécions ce type de plat. Et c’est justement ce que j’ai commandé pour mon repas, servi d’une jolie salade, et oui, faut pas abuser non plus ! Ceci dit mon hamburger au poulet était réalisé avec du poulet pané qui est surement passé dans une friteuse…  Puis vint l’heure du goûter. Nous sommes passées chez l’un de mes pâtissiers préférés, Carl Marletti (dans le 5éme arrondissement de Paris), ces pâtisseries sont toutes à tomber et comme à mon habitude, j’en ai commandé 3, et oui, vous lisez bien, 3 pâtisseries avalées pour le goûter. Avec du chocolat principalement ! Mais quand on aime, on ne compte pas, n’est ce pas ?

Tout cela pour en venir au fait que le lendemain, je n’avais plus envie d’avaler quoi que ce soit, mais plutôt de purifier mon organisme, après cette orgie, de pâtisseries principalement. Après un bref petit tour dans mon frigo, je me suis tournée vers l’endive. J’adore ce légume qui peut se cuisiner de mille et une manières, aussi bien cuite que crue. Je me suis alors dis que c’était le moment idéal pour l’utiliser pour une journée de cure detox.

Alors pourquoi l’endive serait elle idéale pour ma journée detox ?

Tout d’abord, sachez que l’endive contient 95% d’eau, quasiment pas de protéines et de lipides et seulement 5% de glucides. C’est donc un aliment que l’on peut consommer en grande quantité sans avoir peur de son impact sur notre ligne.
L’endive est également riche en vitamines C, en provitamines A et en vitamine B9,  l’acide folique, souvent donnée aux femmes enceintes car il permet d’améliorer le fonctionnement du système immunitaire.
C’est également une très bonne source de fer et sélénium, un micro nutriment très riche en antioxydants, éléments qui aident à lutter contre les radicaux libres (responsables du vieillissement de nos cellules) et qui jouerai un rôle important dans la lutte contre certains cancers. On retrouve également du potassium, du magnésium et du zinc dans le chicon, comme diraient mes amis du Nord.
Elle est également bien pourvue en fibres qui sont très bien tolérées par nos intestins, même les plus sensibles.

Tous ces avantages devraient déjà justifier que vous vous ruiez sur la belle dame de blanc vêtu. Et c’est aussi pour cela qu’elle a atterrie dans mon assiette. Mais en réalité, c’est surtout pour ses effets detox que je me suis tournée vers elle. En effet, l’endive possède des fonction diurétique, elle permet donc de faciliter l’élimination.

Voilà pourquoi j’ai mangé de l’endive toute la journée, en salade et smoothie. Alors attention, je parle seulement d’une journée detox, une journée pendant laquelle je veux que mon organisme se repose un peu après quelques abus la veille ! Je ne parle pas de cure, qui se fait sur une durée plus longue. Le lendemain, j’avais simplement envie de manger plus léger, et surtout des aliments sains et qui apporteront des éléments qui me feront du bien.

Alors n’hésitez plus, faites le plein d’endives, vous pourrez les cuisiner en tatin, en gratin, en sauce avec des pâtes ou du riz, en bricks… Les idées ne manquent pas et je vous promets de jolies recettes à venir. En attendant, je vous laisse avec ces 2 manières de consommer l’endive, simplement et légèrement !

Recette pour le smoothie : Prenez 1 grosse pomme rouge bio, ôter les extrémités, la couper en 2 et la déposer dans une centrifugeuse ou un extracteur. Laver les endives et les ajouter (si vous avez peur de l’amertume, couper une partie du bas).  Puis, presser l’ensemble. A déguster bien froid !

endive2

Recette pour la salade : 1 endive, 1 poignée de mâche, quelques amandes, 1/2 orange, 1 cc d’huile d’olive, sel et poivre. Couper l’endive en 2 dans le sens de la longueur puis tailler chaque morceaux en lamelle d’environ 1/2 cm. Rincer l’endive et la mâche puis les essorer. Les transférer dans une assiette et ajouter les amandes. Presser l’orange dessus, ajouter l’huile d’olive, saler légèrement, poivrer, c’est prêt !

endive3

Tagged with →  
Cookies chocolat / noisette (sans beurre)
Tarte noix de coco, façon "bounty" (-31% de calories)
Salade de noix et tartine tomate & mozzarelle
Doowap, briochettes au chocolat

une reponse pour Ma detox à l’endive

  1. ID49 dit :

    L’endive, un régal pour moi…croquante en salade, ou simplement cuite et servie avec un filet d’huile d’olive et un tour de moulin à sel/épices. Mais aussi mijotées avec le jus d’un citron et ajout de crème soja avant de servir. Je n’aurais pas pensé à la mettre en centrifugeuse. J’ai hâte de découvrir les prochaines recettes avec ce légume de saison. J’ai juste essayé une tarte avec un peu de bleu (fameux) et les traditionnelles endives/jambon. Elle ne fait pas long feu chez nous !!!!
    Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »