Il y a des moments où la phrase « C’est calorique » me met hors de moi. Marre d’entendre ces mots qui n’ont au final aucun sens. Pour être franche, directe et légèrement vulgaire, JE – M’EN – FOUS ! Combien de fois ai-je écris qu’il ne fallait pas s’attacher aux nombre de calories d’un aliment mais plutôt regarder ses avantages nutritionnels ? Alors évidemment, il y a des exceptions. Je peux comprendre les personnes qui s’attachent à regarder les macros dans le cadre d’une sèche, mais cela ne va pas au-délà de cette exception. Notre corps a besoin de certains aliments très caloriques, pour vivre. Mais, malgré le nombre affiché au tableau, ces aliments doivent nécessairement figurer dans votre régime alimentaire (régime = façon de s’alimenter, ok ?). Lorsque vous aurez dépassé cette notion de calorie, vous vivrez plus sainement et surtout, vous vous sentirez plus léger psychologiquement !

Soyez sincère avec vous même, ce n’est pas embêtant de constamment compter les calories d’un aliment ou d’un plat et vous frustrer par rapport à cet élément ? Prenons le sucre comme exemple. Le sucre blanc, classique, qui a malheureusement pris sa place dans la majorité des placards des foyers français, présente 400 kcal pour 100 g. Ce sucre est totalement inutile d’un point de vue nutritionnel, il apporte des calories VIDES car ne contient aucun nutriment, aucune vitamine et a été nettoyé chimiquement pour se présenter à vous aussi blanc que la neige pure ! Maintenant, voyons un peu un autre sucre, que j’affectionne particulièrement depuis quelques années, le sucre de coco. Il présente un nombre de calories presque aussi élevé : 370 kcal pour 100 g. La grande différence réside dans le fait que ces calories nous ont utiles. Tout d’abord, il est riche en vitamines et nutriments et surtout, il présente un indice glycémique faible, à 24, contre 100 pour le sucre blanc. Il sera donc assimilé beaucoup plus lentement par l’organisme. Alors, convaincue ?

Voici quelques aliments dont la note calorique devrait vous faire hérisser les cheveux, mais qui entrent parfaitement dans le cadre d’une alimentation saine. Huile d’olive, noix de coco, amande, datte et chocolat. Bien évidemment, il ne faut pas en abuser. Boire 1 litre d’huile d’olive ne vous fera pas forcément que du bien, mais 1 cs dans vos plats sera la bienvenue !

1 – L’huile d’olive : c’est une des huiles les plus répandues en cuisine. Très utilisée dans les pays méditerranéens depuis des lustres, elle devient aussi en France l’une des huiles les plus populaires, victime de son image positive en terme de bienfaits nutritionnels. Elle a toujours fait partie de mon alimentation, depuis toute petite. L’huile d’olive est un acide gras mono insaturé (oméga 9). Elle permettrai de réduire le taux de mauvais cholestérol et d’augmenter celui du bon cholestérol.
Elle est riche en vitamine K (nécessaire à la coagulation du sang et en vitamine E (antioxydant).

2 – La noix de coco : elle est composée d’acides gras saturés en très grande partie, c’est cependant un gras qui n’est pas stocké mais utiliser rapidement par l’organisme. Certaines études tendent à démontrer que le corps a tendance à s’adapter après une certaine période et finalement, stockerai ce gras comme les autres. L’huile de coco est donc à consommer avec modération. La noix de coco est également riche en fibres. La farine de noix de coco présente un indice glycémique faible. Au niveau des nutriments, la noix de coco est une très bonne source de Fer et de Manganèse.

3 – Les amandes : c’est une source de gras mono insaturé riche en phytostérols qui aideraient à lutter contre le mauvais cholestérol en diminuant son absorption,  et en fibres. Ces dernières aident à améliorer le transit intestinal et à limiter les sensations de faim. C’est également une très bonne source de calcium

4 – Les dattes : malgré sa teneur très importante en sucre, ses glucides facilitent le travail musculaire, d’où son intérêt pour les sportifs. Elle est également riche en antioxydants et en fibres.  Son apport en potassium, en calcium et en magnésium est aussi très intéressant. N’oublions pas que ces minéraux doivent être fournis par notre alimentation ! Du côté des vitamines, on retrouve des vitamines du groupe B essentiellement.

5 – Le chocolat : est il nécessaire de vous donner des raisons de manger du chocolat sans regarder le nombre de calories ? Tout d’abord, c’est un excellent antioxydant, cela permet donc de réduire les effets des radicaux libres, responsables du vieillissement de nos cellules. Ensuite, c’est un excellent anti-stress grâce au magnésium qui aide également à prévenir les fatigues chroniques. Le chocolat est également bon pour le moral grâce à la sécrétion d’endorphines qu’il induit dans notre cerveau. Un petit carreau dans la journée et c’est reparti !

Ne focalisez pas sur les calories, elles n’ont véritablement pas beaucoup de sens car ne prennent pas en compte tous les aspects d’un aliments. Ces apports en vitamines, minéraux et d’autres éléments bons pour notre santé ou notre moral ne sont pas inscrits dans les tableaux que vous lisez. Les interactions avec d’autres éléments ne sont également pas spécifiées. Faites appel à votre bon sens, à vos envies et regardez globalement ce qu’un aliment vous apporte avant de vous dire qu’il n’est pas bon pour vous parce que la note calorique est élevée !

Sur ces bonnes paroles, un petit carreau de chocolat ne serait pas de refus…

Print Friendly, PDF & Email
Tagged with →  
Fondant framboise & coco.
Gâteau double choc (-42% de calories)
Brioche sans lactose.
Moelleux fondant Chocolat (-40% de calories)

2 reponses pour 5 aliments hyper caloriques et pourtant très sains !

  1. Milys dit :

    j’adore votre article il est enrichissant et bienveillant, merci pour toutes ces infos utile ça fait du bien +++

  2. Marty dit :

    Merci pour votre coup de gueule utile !
    Enfin des informations intelligentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »