Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dans un précédent article, je vous expliquais les raisons pour lesquelles j’adore le beurre de cacahuète et pourquoi il est essentiel de ne pas s’en priver d’un point de vue nutritif et surtout dommage de ne pas l’utiliser d’un point de vue gourmandise !

Le beurre de cacahuète, qui finalement n’a rien d’un beurre, mais ressemble plus à une purée d’oléagineux, est un formidable aliment qu’il est possible de réaliser de manière très simple, avec très peu de matériel et d’ingrédients. Certe, vous le trouverez facilement dans le commerce, mais si vous prenez 2 minutes pour lire la liste des ingrédients qui le composent, vous serez étonnés de voir qu’il ne contient pas que des cacahuètes. Malheureusement, on y trouve toutes sortes d’éléments qui finalement, n’ont rien à voir avec le beurre de cacahuète et qui dénaturent totalement ce qu’il est initialement, un aliment sain et bon pour notre santé.

Alors, pour éviter d’avoir de l’huile de palme, du sucre ou sirop de glucose dans votre beurre de cacahuète, une seule solution, évidente, simple et économique, le faire soi même. Rien de compliqué dans l’opération, il suffit simplement d’être équipé d’un bon blender qui n’a pas peur de bosser, d’un peu de patience et d’un pot de confiture vide !

La technique est simple et utilisable pour n’importe quel type de noix. Tout d’abord, précisons qu’il est nécessaire d’utiliser des cacahuètes natures non salées. La première étape consiste à faire griller légèrement les cacahuètes dans une poêle. L’objectif est double, tout d’abord ôter la peau, puis les torréfier afin de leur donner plus de goût. Une fois cette étape réalisée et les cacahuètes grillées et dénudées, il est possible de commencer le vrai travail, ou du moins de faire travailler durement son blender. Pour information, j’utilise un blender Kenwood. Voici la recette pour un pot de confiture de type Bonne maman : 400 gr de cacahuètes dont 370 mixées et 30 gr mis de côté afin de les intégrer en fin de recette.

BC1

Allez hop, on commence à mixer. On allume son blender sur la plus petite vitesse, il ne faudrait pas le brusquer mais plutôt y aller doucement car le pauvre petit sera mis à rude épreuve. Au bout de 10 secondes, on augmente la vitesse et ainsi de suite toutes les 10 secondes jusqu’à atteindre la vitesse maximale. Et on laisse tourner pendant 30 secondes.

BC2

Puis on arrête le blender 30 secondes. On reprends de la même manière et on laisse tourner 1 minute. Le temps est évidemment à varier en fonction de votre appareil et de sa puissance. L’objectif étant d’obtenir le résultat visible sur les photos.

BC3

N’oublier pas de constamment vérifier si le blender chauffe et de le laisser refroidir le cas échéant. Dans tous les cas, faites preuve de patience, le beurre de cacahuète met parfois du temps à apparaitre, mais il apparaitra inévitablement. Il suffit simplement de mixer encore et encore…

BC4

Et voilà le résultat final, le broyage des cacahuètes a fait ressortir le gras et une purée assez liquide apparait. Cette purée se raffermira au frais pour devenir un appareil plus consistant.

Pour ceux qui aiment que ça croque en bouche, n’hésitez pas à ajouter une poignée de cacahuètes hachées grossièrement au couteau (les 30 gr mis de côté en début d’explications).

BC5

Abonnez vous à ma chaine YouTube pour ne pas rater les futures vidéos !

%d blogueurs aiment cette page :