Il y a quelques temps, j’ai déjeuné avec une amie que je n’avais pas vu depuis des années. Une personne que j’affectionnais particulièrement mais dont la vie et mes différents déménagements ces dernières années, ont eu raison de notre relation… Les rencontres s’espacent, les coups de fil se font de plus en plus rares, jusqu’au jour où on n’ose plus décrocher son téléphone en se disant que cela fait vraiment trop longtemps que l’on a pas appelé cette amie. Bêtise, bêtise et encore bêtise ! Peu importe que cela fasse 6 mois, 1 an ou 2, si l’amitié est solide, le temps n’a pas d’importance. Je me suis donc tournée vers mon amie internet et ai retrouvé les coordonnées de cette personne que je n’avais pas revue depuis des années.
Autant vous dire que nous avions une tonne de choses à nous raconter…
Tout cela pour en arriver à notre sujet. Lors de notre déjeuner, mon amie, qui a toujours eu des problèmes de poids, me demande comment j’ai fait pour garder la ligne après 3 grossesses. M’explique que de ce côté, elles enchainent les régimes et les restrictions, fait un peu de sport de temps en temps et n’arrivent pas à se détacher de ces kilos superflus, qui lui gâchent un peu la vie. Elle a fini par se résigner et à cohabiter avec eux, tout en ayant un rapport assez difficile avec la nourriture. Très peu de plaisir au quotidien  et beaucoup de remords lorsqu’elle se permet un passage chez le boulanger.
J’ai éprouvé beaucoup de peine envers elle à l’écoute de ces propos. Je ne peux concevoir que l’alimentation soit une source de problème et de contrariété, pour moi, qui n’éprouve que du plaisir en mangeant. Et pourtant, il faut ouvrir les yeux, l’alimentation peut gâcher la vie de certaines personnes. Sans aller jusqu’aux troubles alimentaires, se nourrir est un véritable problème pour des millions d’individus.

Je me suis alors lancée dans une véritable diatribe pour lui expliquer qu’elle ne pourra maigrir, se sentir bien et stabiliser son état le plus naturellement possible, qu’en ayant du plaisir dans son alimentation au quotidien. Je lui propose alors un espèce de coaching afin de l’aider à s’orienter dans cette voie.

L’état des lieux
Première étape, nous avons pris un rdv (ça y est, je me la pète) pour faire un état des lieux de ses placards. Je me rendis alors compte qu’il y avait beaucoup de travail… Et je comprenais maintenant, réellement, pourquoi elle n’arrivait pas à maigrir. Le placard regorgeait uniquement de produits raffinés, sucrés à souhait et riches en matière grasse : des pâtes blanches, farine et sucre blanc, chips, beurre, yaourts allégés, gâteaux et brioches du commerce. Pas beaucoup de place pour le homemade, elle m’explique que le temps lui manque et qu’elle ne peut rester des heures en cuisine.
Nous n’allons évidemment pas tout jeter à la poubelle, je reste malgré tout, contre le gaspillage alimentaire. Je mets tout dans une boîte et lui propose de ne pas renouveler ces produits, une fois qu’il seront épuisés.

La liste des courses
Il était donc nécessaire de faire le plein ! Nous nous dirigeons alors vers le magasin bio le plus proche. Je lui demande le montant de son budget hebdomadaire, afin de ne pas le dépasser. Car oui, en achetant bio, il est possible de respecter son budget en s’orientant essentiellement vers des produits de base. Nous avons scruté les rayons un par un afin de lui expliquer vers quel produit s’orienter et pourquoi le faire. Je lui ai expliqué le rôle des différentes farines, pour quelle raison il fallait s’orienter vers des produits le plus complets possible et de quelle manière cela allait impacter sa ligne sur le long terme, mais également jouer sur sa santé et son moral au quotidien. Elle découvre le concept de l’indice glycémique, le rôle des fibres, des nutriments et vitamines, les protéines végétales, les graines et céréales, les huiles végétales, la place des fruits et légumes… Et oui, le monde healthy lui était totalement inconnu !

placard2

Les préparations
Les placards pleins, il faut maintenant comprendre comment les utiliser. Mon amie travaille beaucoup et n’aime pas consacrer énormément de temps à la préparation de ses repas. Je pense cependant, sans vouloir faire de psychologie de comptoir, que son problème de poids l’a jusqu’alors empêché de prendre du plaisir en cuisine.
Je lui apprends alors quelques notions de base, comment réaliser une sauce tomate rapidement, des pâtes aux légumes, des salades composées gourmandes, un couscous express sans matière grasse… Mais aussi de quoi combler ses petit dej toujours sur le pouce. Nous avons réalisé des barres de céréales, des cookies au chocolat et du pain.
Elle découvrit alors de nouveaux goûts, de nouvelles textures et, cerise sur le gâteau, elle trouvait mes préparations très bonnes !
Une première étape était donc franchie !

pates_quinoa

L’organisation
Ce n’est pas tout de prendre du plaisir dans la dégustation, faut il encore pouvoir les préparer. Comme vous pouvez le voir dans les recettes que je partage quotidiennement avec vous, je confectionne un nombre incroyable de préparations au quotidien. Le travail, les enfants et la maison, ne me laissent pourtant guère de temps libre. Alors, mis à part quelques exceptions, la plupart de mes réalisations sont rapides à préparer et le seront encore plus si vous les faites régulièrement. J’ai pris pour habitude de réaliser une multitude de choses à la fois. C’est parfois le bazar dans ma cuisine, mais je fonctionne de cette manière et cela marche pour moi. Mon mari ne comprends pas comment j’arrive à m’y retrouver avec 4 ou 5 préparations en même temps de tous côtés…
Pour aider mon ami à se réconcilier avec la cuisine et ne pas se faire piéger par le quotidien et le manque de temps, je lui ai donné quelques trucs à respecter. Tous les samedis matin, elle devra aller faire ses courses, mais, on n’y passe pas des heures à flâner entre les rayons, on prend l’essentiel !
Ensuite, on prépare tous les légumes achetés : on lave, essore et mets en sachet la salade, on taille les oignon que l’on place au congèle, on taille d’ailleurs tous les légumes pour les réserver au frais pour la semaine. Il est même possible de réaliser des sacs pour la soupe : on mélange plusieurs légumes coupés en morceaux dans de petits sacs de congélation, que l’on congèle.
Le dimanche matin, on préparer quelques petits déjeuners et on arrête de sauter ce repas crucial : barres de céréales, biscuits, cookies et muesli se conservent une bonne semaine.
Pour préparer du pain avec de bonnes farines, je lui ai simplement montré comment réaliser un pain sans pétrissage en utilisant des farines différentes : le seigle ou l’épeautre complet, les graines… Il suffirait de le réaliser en arrivant du travail, 5 minutes sont nécessaire, guère plus, le déposer dans le four à 40°C pour accélérer la pousse et le faire cuire au bout de 45 minutes. Cela lui donne le temps de prendre sa douche et de préparer le repas. Le pain se conserve facilement 3 ou 4 jours avec de bonnes farines.

biscuit9_barre_crue1

On gère les craquages
Les différents craquages  ou ruées vers des aliments riches en gras et en sucre, ne sont dûs qu’à une frustration. Frustration elle même induite par les privations répétées lorsque l’on suit des régimes. Le corps n’est pas bien et l’esprit également, par conséquence. Et il vous le fait savoir en vous poussant à vous rassurer à travers ce type d’aliments. Je parts du principe qu’en se faisant plaisir de manière régulière, ce type de comportement ne pourra que disparaitre… Personnellement je ne connais pas ce phénomène, car je me fais plaisir régulièrement.
Alors, pour faire taire ces petites envies de sucrée, nous avons parcouru le site et les livres pour mettre de côté 3 ou 4 recettes qui, à mon sens, devraient lui permettre de se faire plaisir sans grande conséquence. Habituée à une alimentation très sucrée, je lui ai conseillée d’ajouter un peu de sucre à certains gâteaux, l’objectif étant de s’en passer petit à petit. Il ne faut pas brusquer le corps et l’esprit qui risqueraient de se refermer et pousseraient mon amie à baisser les bras.

cookie_vegan

Et le sport ?
Il est primordial, essentiel, à la fois pour évacuer le stress du quotidien, se maintenir en forme et éliminer les excès alimentaires.
Pour tout vous dire, le sport et mon ami, cela fait 2 choses bien distinctes, bien éloignées l’une de l’autre et qui ne se croisent que très rarement !
Mais je ne lâche pas les bras, il est impératif qu’elle s’y mette. Je donne rarement de conseils sportifs car mon domaine de prédilection, c’est l’alimentation, cependant, j’en pratique de manière régulière et peux par conséquent l’aider à s’y mettre.
Le manque de temps refait évidemment surface, c’est pourquoi nous allons commencer tout doucement, afin qu’elle y prenne goût.
Pour commencer, nous avons reculer l’heure du réveil de 15 minutes. Je lui ai crée un petit enchainement de mouvements que nous avons vu ensemble et qui doit lui prendre 10 minutes. Et ceci pendant 1 mois. On n’oublie évidemment pas la musique et le casque, indispensable pour se réveiller et ne pas s’ennuyer. Je lui ai expliquée qu’à un moment donné, si elle se sentait le coeur de faire plus de 10 minutes, elle pouvait recommencer les mêmes séries pour 10 minutes supplémentaires et, c’est ce qui s’est passé à la 3ème semaine.
Nous avons également pris rdv pour un running hebdomadaire. Elle est passé de 15 minutes à 25 en 4 séances. Bien sur, l’allure était modérée, mais le principal, c’est de ne pas lâcher.

lt_1

Conclusions

Comment vous dire qu’aujourd’hui, je suis fière d’elle, fière de son changement de cap, fière de ses résultats. Fière du fait qu’elle réalise tout ce qui a été décrit plus haut de manière naturelle, sans effort et avec plaisir.

Le changement peut être difficile au départ car vos habitudes sont bouleversées, mais faites-le, petit à petit afin de vous adapter. Vous verrez votre vie s’améliorer, votre corps fondre petit à petit. Cela ne se ferra pas en 2 ou 3 semaines comme certains régimes vous le promettent, vous n’aurez plus besoin de calculer les calories de tous vos plats, vous ne verserez pas une larme en passant devant la vitrine d’un pâtissier. Vous mangerez avec plaisir, sans remords et sans reprendre vos kilos superflus. Certains aliments que vous adoriez vous feront horreur parce que vous connaitrez leur composition et leur impact sur votre corps et votre santé !

Alors, n’hésitez plus, vivez healthy !

Abonnez vous à ma chaine YouTube pour ne pas rater les futures vidéos !

Tartelette citron / groseille noisette ... sans oeuf
Comment faire du lait de cajou à la vanille ...
Batbout (Pains à la semoule)
Mi-mi au chocolat

7 reponses pour Comment maigrir avec un mode de vie sain…

  1. Delph dit :

    Je vous suis sur Instagram, j’aime vos photos et les recettes que vous proposez. Cependant je n’étais encore jamais venue sur le site. Je viens de le parcourir et j’aime bcp tout ce que j’y vois. Je suis un peu comme votre amie, les placards remplies6de « mauvaises choses » mais pourtant j’aime la cuisine faite maison. Et j’ai fs l’esprit depuis qq mois maintenant cette prise de conscience qu’il faut que ça change. Votre article est un excellent moyen de m’aider à démarrer
    Merci beaucoup.
    Delphine

  2. Sandrine dit :

    Bonjour,
    Cela serait intéressant d’avoir une liste des produits de base que l’on devrait tous avoir dans nos placards.
    As-tu prévu de nous faire une liste dans un futur post ou bien prépares-tu un livre pour nous coacher avec des recettes coupe-faim et des astuces pour consommer plus malin?
    Ton blog est génial! Merci pour tout

    • Rabia dit :

      Bonjour,
      Je n’y ai pas pensé, mais pourquoi pas.
      Pour la liste, elle est déjà dans tous mes livres 😉
      A bientôt

      • Emilie dit :

        Bonjour,

        Tout comme Sandrine, je trouverais très intéressant d’avoir la liste des produits de base, comme décrit dans l’article. Ça nous aiderons à enclencher le changement (que je souhaite vivement de mon côté).
        Bravo pour votre blog, il est vrai, dynamique et donne envie de changer de mode vie pour une vie plus saine en se disant que finalement c’est plus simple !

  3. khadija dit :

    Bonjour ou habités tu ? Je voudrai bien que tu me coaches aussi avec toute ta bienveillance et ta gentillesse Ton amie ne pouvait quavancer … elle a bien de la chance!! Merci pour tout Rabia. Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »